LeBron James Star Wars Warriors

Véritable monstre athlétique, LeBron James avait le choix du roi lorsqu’il était étudiant. Brillant en basket-ball, il aurait pu persévérer en football américain.

En cette période de confinement, LeBron James a ressorti un article datant de sa période lycéenne : « Le prospect numéro 1 en football américain de l’état de l’Ohio ne va probablement pas jouer encore très longtemps au football. Évidemment, je parle de LeBron James, le plus grand espoir du pays en basket-ball, qui est une version plus grande, plus lente de Randy Moss. Sur ce que j’ai vu en vidéo : un joueur fait pour le jeu NFL au poste de Wide Receiver. Il a des mains énormes, couvre de superbes routes, peut passer par dessus n’importe quel défenseur et fait preuve d’une vitesse surprenante pour un tel gabarit. En junior, LeBron a attrapé 60 passes pour 1200 yards et 16 touchdowns, et était complètement indéfendable. »

View this post on Instagram

My homie @mister1223 just sent this to me from his son. His son said “I didn’t know Bron was #1 prospect in Ohio?? He said “Yeah Bron was nice in football too. His son response “THATS CRAZY! 🤣🤣🤣🤣🤣. 60 reception, 1200 yards and 16 touchdowns my Junior year at WR. 😱.Men Lie, Women Lie, Numbers Don’t. Didn’t even play my senior year(I wanted to so BADLY) because my boys @siancotton_ @druondemand @chillwill03 @rometrav @brandonweems10 @frankiewalkersr wouldn’t let me. They said if I tried to step on a football field my senior year they would jump(kick my a**) me every day of practice until I had enough! Think I made a smart decision! Ha! Anyways you LB/CB/S can thank my homies I stayed over in the hoops lane or would have been plenty of highlights “Moss’d” on y’all. 😆😤 #ThekidfromAKRON🤴🏾 #JamesGang👑

A post shared by LeBron James (@kingjames) on

Au sein de l’équipe St. Vincent-St. Mary, James n’aura pas joué son année senior ; notamment à cause d’une blessure au poignet. Sur Instagram, LeBron a donné une autre explication : « Je n’ai même pas joué mon année senior (je le voulais tellement) parce que mes potes ne me le permettaient pas. Ils m’avaient dit que si j’essayais d’entrer sur un terrain de football ma dernière année, ils me démonteraient à chaque journée d’entraînement jusqu’à ce que j’en ai assez ! Je pense que j’ai pris une bonne décision ! » Nous le pensons aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here