Le choc poids lourd entre Deontay Wilder et Luis Ortiz n’aura pas lieu. Le Cubain est tombé pour dopage.

À 38 ans, Luis Ortiz a été contrôlé positif à une « une substance illicite » précise la WBC. On parle ici des diurétiques chlorothiazide et hydrochlorothiazide. Ceux-ci servent à traiter l’hypertension…mais aussi à masquer des produits dopants. Le combat prévu pour le 4 novembre contre Deontay Wilder est donc tout bonnement annulé. En 2014 déjà, Ortiz avait été contrôlé positif, cette fois aux stéroïdes. Lors de la conférence de Presse d’avant-combat, Wilder, en visionnaire avait prévenu : « Reste propre, car nous vérifierons. Reste propre. Ne fais pas foirer ça, pour toi, comme pour moi, parce que je vais prouver au monde que je suis le meilleur ».

SUR LE MÊME SUJET :

Numéro 2 du classement WBC heavyweight et challenger obligatoire pour la ceinture WBA de Joshua, Ortiz risque gros. Invaincu en carrière (27–0 (2)), une suspension pourrait définitivement lui barrer la route vers le succès. On attend désormais le résultat de l’échantillon B. Toutefois, il est extrêmement rare que les conclusions soient différentes du A…

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *