Manny Pacquiao va bien revenir pour affronter Lucas Matthysse

Loin de ses meilleures années, Manny Pacquiao continue de boxer. Le Philippin revient pour un énième titre mondial.

À 39 ans, Manny Pacquiao a désormais un bilan de 59-7-2 chez les professionnels. En net déclin ces dernières années, Pac-Man a connu sa septième défaite le 2 juillet dernier contre Jeff Horn. Le 15 juillet prochain, la star affrontera Lucas Matthysse à Kuala Lumpur pour la ceinture welterweight WBA. À 35 ans, l’Argentin est détenteur de la ceinture depuis le 27 janvier et sa victoire par KO sur Kiram. Machine à finishs, il est à 39 victoires (4 défaites et un no-contest) dont 36 par KO. Le pressure fighter comptera bien s’offrir un grand nom en juillet prochain.

À noter que Manny Pacquiao fera sans Freddie Roach. Pac-Man a remplacé la légende du coaching par son ami de toujours Buboy Fernandez. Roach était avec le boxeur depuis son arrivée aux États-Unis en 2001 et l’avait coaché lors de ses 34 derniers combats. En cause selon le conseiller du Philippin Michael Koncz : « Il y avait quelques inquiétudes qui Manny avait dans le dernier combat et certaines déclarations que Freddie avait faites aux médias pour lesquelles Manny n’était pas très satisfait ».

Seul boxeur de l’histoire champion dans 8 catégories, Pacquiao a déjà sa petite idée pour le futur : « Je pense qu’après mon combat avec Matthysse, nous parlerons de l’éventuel combat Pacquiao-Lomachenko dans le futur. C’est un bon combat parce qu’il est un champion, et je tente de redevenir champion. En même temps, je ne veux pas que les gens disent que le combat avec Matthysse est juste un combat d’échauffement. »

Même son de cloche du côté de Koncz. Si Top Rank n’est pas promoteur du combat, l’organisation gère les droits TV. C’est aussi Top Rank qui s’occupe de la carrière de Lomachenko : « Ils ont été bons nous depuis longtemps, et nous avons été bons pour eux depuis longtemps. Nous travaillons donc avec eux sur ce combat. Nous n’avons aucun différend avec Top Rank. On l’espère, ce combat avec Matthysse sera un grand succès et Manny sera victorieux, et alors nous pourrons voir si nous pourrons faire un combat avec Lomachenko et Top Rank à l’automne. » Loin de son prime, Pacquiao ne manque pas de ressource. À une autre époque, on n’avait pas besoin de pompe a vide manuelle pour obtenir un sexe en erection ; il suffisait de le voir boxer (too much ?). Avant une retraite bien méritée, il recherche donc un dernier très gros salaire. Une stratégie logique, mais attention à ne pas faire le combat de trop.

Photo By: ESPN

Leave A Comment

Your email address will not be published.