Souvenez-vous du retour incroyable de Marc Raquil en finale du 400m

 

En 2003 lors de la finale du 400m, Marc Raquil réalisera l’un des plus retour de l’histoire de l’athlétisme français.

Stade de France, été 2003 – La France de l’athlétisme vit sans doute le plus beau Championnat du monde de son histoire. Un déluge de performances incroyables avec parmi les plus belles : la victoire du relais 4×100 masculin ou le titre de Eunice Barber en saut en longueur. Dans toute cette avalanche de médailles (8 au total dont 3 en or), il y aura celle de Marc Raquil sur 400 mètres. Un retour improbable qui permetra à l’athlète français de décrocher la médaille de bronze puis d’argent suite à la disqualification de Jerome Young. Retour sur cet exploit qui vaut de l’or.

Patrick Montel ne s’est toujours pas remis

26 août 2003 – Pour cette finale du 400 mètres toujours très attendue après celle du 100 mètres, deux français étaient sur la ligne de départ, une première dans l’histoire de l’athlétisme tricolore. Leslie Djhone et Marc Raquil pouvaient donc compter sur un stade de France acquis à sa cause pour tenter de créer l’exploit face aux jamaïcains et américains favoris sur cette distance. Double champion de France en titre, Marc Raquil était le seul à pouvoir clairement espérer un podium.

S’il réalisera un départ correct, la première sera un calvaire pour Raquil qui verra Tyree Washington revenir rapidement sur lui. À l’entrée du dernier virage, le natif de Créteil paraissait déjà hors-jeu dans la lutte pour le podium. À la sortie de cette ultime courbe, l’athlète français pointait en dernière position. Mais l’impossible va cependant avoir lieu. Alors que Patrick Montel (à son habitude) annonçait déjà la fin pour Raquil, ce dernier va effectuer un retour incroyable pour coiffer au poteau les 5 concurrents qui étaient devant lui.Après consultation de la photo-finish, Marc Raquil va ainsi décrocher la médaille de bronze avec un temps de 44s 79 (record national). Bronze qui va le 26 février 2009 se transformer en argent suite à la disqualification de Jérôme Young pour dopage. L’américain Tyree Washington finit champion du monde et le jamaïcain profite pour récupérer la médaille de bronze. L’autre français Leslie Djhone terminera à la cinquième place.

Quelques jours plus tard, c’est sera un nouvel exploit pour Marc Raquil qui avec ses coéquipiers va décrocher l’or sur le relais 4x400m. Définitivement, les mondiaux d’athlétisme de 2003 resteront à jamais gravés dans la mémoire du sport français.

 

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: IAAF

Leave A Comment

Your email address will not be published.