Lors de l’UFC 252, la trilogie entre Stipe Miocic et Daniel Cormier a encore été entachée par des eye-pokes, le deuxième ayant été particulièrement brutal.

Comme lors des deux premiers combats, des eye-pokes ont eu lieu lors de la trilogie entre Daniel Cormier et Stipe Miocic. Après un premier coup dans l’œil de Miocic, qui a même suscité l’arrêt du combat pour quelques minutes, le deuxième, œuvre du champion fut bien plus brutal… Pire encore, l’arbitre passa complètement à côté. Incapable de voir de l’œil gauche, Cormier a tout de même terminé le combat. L’arbitre du choc Marc Goddard a reconnu avoir manqué quelque chose :

« Immédiatement après le combat, en voyant la rediffusion, je me suis excusé auprès de Daniel Cormier et de son équipe et je le fais publiquement et sans réserve pour avoir raté ce que je ne devrais pas avoir raté – mais je ne peux pas prendre une décision sur ce que je ne vois pas. Je n’ai pas de rediffusions ni d’angles alternatifs, c’est une prise de décision unique en temps réel. »

« Je pratique ce que je prêche et en tant qu’homme, je reste droit. Si vous acceptez les applaudissements, vous devez également accepter les critiques pour les erreurs, c’est la preuve que vous écoutez, êtes honnête et cherchez l’amélioration. »

Daniel Cormier a confirmé les dires de l’arbitre : « J’avais dit à Marc Goddard qu’il m’avait mis le doigt dans les yeux, mais il avait dit que c’était un coup de poing. Après le combat, il m’a dit ‘oui, je l’ai vu sur le ralenti’. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here