MMA – Muhammad Mokaev est un jeune espoir qui ne cesse de monter, et à l’UFC Londres, il a eu l’occasion de briller avec une victoire.

À seulement 21 ans, le Daghestanais a déjà une vingtaine de duels amateurs à son actif, et pas moins de huit affrontements en MMA professionnel, où il est invaincu. Après un parcours hors du commun au Brave FC, c’est à l’UFC qu’il a pu faire ses premiers pas en mars dernier. Pour ses débuts, c’est dans son pays d’adoption qu’il a excellé en battant Cody Durden en moins d’une minute. Ce dernier n’aura rien pu faire pour contrer la guillotine qu’il subissait dans la cage.

Le 23 juillet prochain, c’est également à l’O2 Arena de Londres que le jeune prodige né en l’an 2000 aura l’occasion de performer. Pour se diriger vers une place dans le top 15, Muhammad Mokaev doit encore faire ses preuves dans l’octogone. Et pour l’occasion, il affrontera Charles Johnson, un fighter arrivant du LFA qui fera ses grands débuts à l’UFC. Avec un parcours de 7 ans derrière lui, le Daghestanais n’a pas démérité pour obtenir sa place dans l’organisation première au monde dans la discipline.

SUR LE MÊME SUJET :

Muhammad Mokaev a accordé une entrevue à MMA Junkie où il a mentionné son prochain fight dans l’octogone. « L’arène va se lever à nouveau, comme la dernière fois. Pour que les gens se souviennent du duel… Je ferai toujours quelque chose dont ils se rappelleront. C’est ce pourquoi les gens me reconnaissent depuis l’époque où je performais en tant qu’amateur. […] Moi, j’épuise les mecs en trois minutes. Puis à la quatrième, et à la cinquième, il y a une chance pour que je les termine. Il est plus facile de soumettre avec des gants pros que des gants d’amateur. Donc dès que j’ai enlevé ces gants d’amateur, il est devenu plus simple pour moi de finir avant la limite. »

Partager cet article

SourceMMA Junkie
Crédits photosBrave FC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Palmarès à suivre.

    Répondre