MMA – Sitôt annoncé, le vainqueur semble déjà tout trouvé. Pourtant, Nate Diaz n’est pas un adversaire facile pour Khamzat.

Annoncé tout récemment, le duel entre Khamzat Chimaev et Nate Diaz fait des émules. Pourtant, beaucoup estiment qu’il ne s’agit pas là de l’opposition avec le plus de suspens. Aussi, l’écrasante majorité des fans et observateurs estiment tout simplement que le « Borz » va rouler sur Nate. D’un côté, Khamzat est en pleine ascension à l’UFC, c’est un jeune athlète bourré d’ambition qui a faim. De l’autre, Nate est une véritable légende, une superstar de l’organisation, mais il est aussi en fin de carrière. D’ailleurs, l’unique motivation de ce dernier est de quitter l’organisation à tout prix. Malgré cela, le coach du Suedo-tchétchène a tenu à avertir ceux qui vont un peu trop vite en besogne. Alors non, Nate Diaz n’est pas un adversaire facile pour Khamzat Chimaev.

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours…

Andreas Michaels, aussi connu sous le nom du « Général » s’est exprimé. Il a tenu à calmer les ardeurs de ceux qui enterrent Nate un peu trop vite. Pour « Submission Radio », il déclare : « Ce sont des conneries. Nate Diaz a affronté tout le monde et il a donné du fil à retordre à Leon Edwards. D’accord, Edwards gagnait tous les rounds. Mais Nate lui a offert une opposition compliquée. En aucun cas, il n’est un adversaire facile pour nous. […] C’est une très bonne expérience et nous ne le prenons pas à la légère. Je me fiche de ce que les gens disent, c’est comme si on se battait pour le titre. »

SUR LE MÊME SUJET :

Ainsi, pas question de prendre le cadet des frères Diaz à la légère pour l’équipe de Khamzat. Il faut dire que ses apparitions dans la cage laissent toujours présager de véritables batailles. Son menton en acier, et sa résilience jusqu’à la toute fin du cinquième round font de lui un adversaire redoutable. Gageons cependant que Khamzat aura appris de ses erreurs face à Gilbert Burns. Si c’est le cas, il devrait alors allègrement faire usage de sa lutte pendant cette rencontre. À ce moment, c’est sur son jiu-jitsu que pourra éventuellement compter Nate Diaz. Rendez-vous le 10 septembre pour l’UFC 279.

Partager cet article

SourceSubmission Radio
Crédits photosInstagram - Nate Diaz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Exactement, si Nate gagne c’est par soumission with two middle fingers motherf*cker comme contre Kiurt Pellegrino.

    Répondre
  2. Snipwarrior7108

    Je crois sincèrement que Nate réussira et de belle manière ! Ouishhhh

    Répondre