Test NBA 2K19 – Comme FIFA, ça ronronne, pas de révolution

Comme en football avec FIFA, le basketball a aussi sa simulation reine avec NBA 2K. Pour cette cuvée, la saga ronronne.

Clairement nous ne vous attendez pas à une révolution avec NBA 2K19. Comme pour FIFA 19, la simulation star de basketball surfe sur ses acquis des précédentes éditions. Graphiquement, les améliorations sont timides et depuis NBA 2K14, on peine à voir un véritable chamboulement. NBA 2K19 bénéficie toutefois de toute la panoplie propre à une expérience en réel d’un match dans la ligue américaine. Shaquille O’Neal et son crew, Doris Burke et même Bill Simmons sont ainsi de la partie. Au niveau de l’ambiance, il n’y a donc une fois encore rien à dire.

De même, le gameplay aux petits oignons ravira les gamers. Celui-ci est toutefois un peu moins accessible que par le passé. Les novices risquent de prendre un moment avant de s’y faire. Avant les matchs, on ne peut pester que sur les temps de chargement, toujours aussi long… mais se réjouir de la possibilité de pouvoir passer les cinématiques !

On peut encore reprocher à la simulation son système de microtransaction. Notez que celui-ci n’est pas dans le mode MyLeague, mais MyPlayer et MyCareer. Si vous avez des heures, vous pouvez vous permettre de ne pas payer…dans le cas contraire, le choix devient vite compliqué. Pour un jeu vendu au prix fort, c’est légèrement fatigant.

Du reste, les Golden State Warriors sont bel et bien l’équipe la plus cheatée de toute la ligue, avec raison. Elle n’a rien à envier aux Teams Curry et LeBron. Une fois la mécanique du tir à trois-points bien maîtrisée, vos adversaires risquent de passer de sales quarts d’heure. Bref, un épisode solide, mais on espère l’arrivée d’un concurrent digne de ce nom pour une véritable révolution. Note globale : 7/10.

Photo By: 2K

Leave A Comment

Your email address will not be published.