Carolina Panthers (1-5) – C’est quoi le problème ?

L’an passé, les Carolina Panthers et Cam Newton étaient les deux noms de la NFL. En 2016, ils galèrent comme jamais.

En 6 matchs depuis le début de saison, les Panthers, finalistes l’an passé, affichent un bien triste 1-5. Cam Newton, le MVP en titre passe ses matchs à se prendre des cartons et le dab n’est plus. Bref, ça ne va pas du tout en Caroline. Entre blessures, turnovers et défense en carton, on ne rigole plus au Bank of America Stadium.

Cam Newton moins dominant

Devenu le joueur ultime en NFL l’an passé, Cam Newton est beaucoup moins décisive malgré des qualités athlétiques toujours présentes. En cause ? Des défenses beaucoup plus alertes et qui n’hésitent pas à lui coller des énormes tampons. Si le premier match contre les Broncos a montré que les défenseurs allaient lui rentrer dans le lard ; il faut ajouter que SuperCam n’a pas froid aux yeux. Lors de sa commotion il y a deux semaines, le capitaine s’est sacrifié pour une conversion de deux points…

Un homme avisé a dit un jour : « ça ne va pas être facile, mais ça va valoir le coup »

Une défense à la rue

  • 21 points contre les Broncos,
  • 27 contre les 49ers,
  • 22 contre les Vikings,
  • 48 contre les Falcons,
  • 17 contre les Buccaneers,
  • 41 contre les Saints

Oui, la défense de Carolina, l’an passé si dominante prend cher cette année. Avec 29.3 points et 371.5 yards accordés en moyenne, l’épouvantail de 2015 n’est plus. Le départ de Josh Norman, l’un des meilleurs sinon le meilleur cornerback de la ligue y est pour beaucoup. Pro Bowler et First Team All-Pro l’an passé, les Panthers ne placera pas leur Franchise Tag après des échecs sur un contrat long terme. Très grosse erreur puisqu’il sera agent libre et signera ensuite chez les Redskins. Un contrat record de 75 millions de dollars sur 5 ans pour Norman à DC ! L’autre grand absent est pour le moment Kony Ealy et c’est d’ailleurs sur ce type que la franchise avait misé. Si le Defensive End fait toujours partie de l’équipe, il tarde à retrouver son niveau stratosphérique du dernier Super Bowl. C’est bien simple, si les Panthers avaient gagné le SB 50, il aurait été élu MVP avec 3 sacks et un fumble forcé.

Croire à l’impossible

Avec ce départ de 1-5, les Panthers vont tenter d’être la seconde équipe avec les Kansas Chiefs l’an passé à surmonter un tel déficit pour atteindre les playoffs. L’exploit est immense puisque sur 92 équipes dans ce cas, il a fallu attendre l’an passé pour une performance de ce genre. La bande à Alex Smith aura ainsi remporté ses 10 derniers matchs ! Pour Carolina, la victoire est tout simplement impérative. En 2015, l’équipe était à 6-0 au même moment dans la saison et avait enchaîné un 14-0 avant de terminer à 15-1.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: si.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.