Le vrai Radamel Falcao est-il enfin de retour ?

Radamel Falcao, la triste histoire d’un destin qui bascule dans les ténèbres suite à une blessure lors d’un match anodin.

Arrivé à Monaco à l’été 2013 pour 60 millions d’euros en provenance de l’Atletico, le Colombien voit sa carrière basculer contre Chasselay. Un terrible tacle qui aura pour conséquence une lésion du ligament croisé antérieur du genou gauche. Saison terminée et Coupe du Monde 2014 devant la TV.

Deux prêts à Manchester United et à Chelsea plus tard, l’attaquant revient la queue entre les jambes à Monaco. L’avant-centre qui a planté 70 buts en 91 matchs n’est plus. À 30 ans et avec un salaire mirobolant, le temps presse pour lui…

Enfin de retour sur pieds, pleinement intégré au sein de l’attaque monégasque triomphante et profitant de la Ligue 1, le serial buteur est de retour. 10 buts et 2 passes décisives en 11 matchs de Ligue 1, 4 buts en 5 matchs de Ligue des Champions. Bref, des statistiques plus conformes à son statut de star du ballon rond et meilleur buteur de l’histoire de la Colombie.

2e de Ligue 1 à 1 petit point du leader niçois et qualifié pour les 8es de Finale de la Ligue des Champions contre Manchester City, le début de saison de Monaco est très satisfaisant. Meilleure attaque de Ligue 1 avec 3.11 buts par matchs, la principauté rayonne. Poussé vers la sortie en sélection nationale, il a même été rappelé pour la première fois depuis octobre 2015. Deux sélections vierges de buts, mais qui confirment le retour de l’avant-centre.

Arrivé en Espagne pour 40 millions d’euros puis en France pour 60 millions d’euros, Radamel Falcao semblait destiné à concurrencer Ronaldo et Messi parmi les plus grands buteurs au monde. Un transfert à Madrid semblait même dans les tuyaux. Bien loin de ça aujourd’hui, le jeune trentenaire se reconstruit dans la principauté. S’il ne sera plus jamais l’athlète qu’il a été, Falcao a su évoluer. Contre City il sera la principale arme offensive de Monaco. Une grosse performance poinçonnerait définitivement son retour au plus haut niveau. En attendant mieux ?

Photo By: goal.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.