Véritable légende du bodybuilding, Ronnie Coleman est revenu sur sa carrière de bodyuilder et les chiffres fous qui l’entourent.

Huit fois Mister Olympia, Ronnie Coleman est une légende absolue du bodybuilding. Vainqueur de 26 compétitions IFBB, l’Américain a écrit l’histoire de sa discipline. Désormais à la retraite, il s’entraîne toujours malgré une douleur présente continuellement. Invité du podcast de Joe Rogan, il est revenu sur ses années de compétition :

« Pour mon deuxième Mr. Olympia, je pesais seulement 115.6kg. Je pesais 133.8kg lors de mon septième Mr. Olympia. Je soulevais plus de poids à ce moment-là. J’essayais de me distancer du troupeau donc je devenais de plus en plus imposant. Je gagnais entre 2.5 et 4.5kg de muscles chaque année. Tout ça grâce au poids soulevé et de la nutrition, beaucoup de repas. J’ai énormément mangé. Je mangeais environ 450g de poulet grillé, et un demi-bol de riz. C’est un repas normal et j’avais environ six repas par jour. […] Quand tu manges comme ça, tu as faim toutes les 2-3h. »

« J’étais à 0.33% de body fat. C’est moins que la moitié d’un pour cent. J’avais une bonne génétique. Il me fallait entre 10 et 12 semaines pour être prêt à Mr. Olympia. J’étais à 3%, 12 semaines avant la compétition, c’était le plus haut. Quand j’étais comme ça, j’étais à 149.7kg. Quand j’étais comme ça, je me sentais bien et imposant. J’étais un peu trop imposant même. Ils m’avaient demandé, les juges, de redescendre un peu pour le 8e Mr. Olympia. Le mec juste après moi au classement était à 118kg donc bon… Pour les standards de l’époque, j’étais énorme. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here