Si Tony Yoka est le grand espoir de la boxe française, la boxe belge n’est pas en reste non plus avec Ryad Merhy.

Ce samedi 20 mai, au Spiroudôme de Charleroi, Ryad Merhy, 24 ans a effectué son 23e combat, et ce, face à l’Américain Mitch Williams. Il l’a emporté par décision unanime (119-109, 118-110, 119-109) après 12 rounds. Cette victoire face aux Champion des Etats-Unis lui permet de grimper dans la hiérarchie. Afin de mieux se préparer, Ryad s’était notamment entraîné avec le Français Mathieu Bauderlique, le médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Rio.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Ryad Merhy est un jeune boxeur Belge, dont l’objectif est d’avoir un match de championnat du monde d’ici 1 an et demi. Il est l’actuel champion WBA Inter-Continental de la catégorie des cruiserweights, dominée par le Russe Denis Lebedev et le Kazakh Beibut Shumenov.

Avant ce combat, il avait une fiche invaincue de 22 victoires, dont 19 par KO. Son palmarès n’a été qu’amélioré après ce combat avec une 23e victoire de rang. Pour la première fois, il est allé au 12e round, ce qui ne l’a pas empêché de remporter le match par décision unanime des juges (119-109, 118-108, 119-109). Les portes du Top 5 mondial s’ouvriront désormais face à lui. Ryad Merhy a d’ailleurs déclaré à la fin du combat : « Je savais que ce serait un combattant difficile, comme je l’avais prévu. J’ai toujours du mal à m’adapter contre les gauchers, si je devais me donner un défaut, ce serait ça. J’ai mené le combat du début à la fin, ce soir j’ai passé un cap ». Par Thomas

https://youtu.be/JJxO7iPQ2rI

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *