Saison MLS 2016: ALL YOU NEED TO KNOW

La saison de MLS démarre aujourd’hui ! Petit tour d’horizon de ce championnat relativement méconnu dans nos contrées.

Les champions MLS 2015 étaient les Portland Timbers. Les New York Red Bulls ont de leur côté gagné le Supporter’s Shield, prix récompensant le meilleur bilan à l’issue de la saison régulière. Le Sporting Kansas City a gagné l’US Open Cup (l’équivalent de la Coupe de France) et les Vancouver Whitecaps ont remporté la Voyageurs Cup, prix remis par le groupe de supporters canadien du même nom à la meilleure équipe canadienne.

Aujourd’hui

La MLS est un championnat de 34 journées entre Mars et Octobre. Il y a actuellement 20 équipes dans le championnat.

MLS-Crests

Les choses suivantes font la force et la singularité de la MLS

Le Salary Cap

Le Salary Cap est unique au football américain. En comparaison avec le foot européen où l’on peut dépenser relativement librement malgré le Fair Play Financier. Les équipes ne peuvent pas dépenser plus de 3,5 millions de dollars par an en salaire. Ceci a été mis en place principalement pour permettre aux équipes de garder une bonne santé financière et réguler les salaires des joueurs. Cependant afin de permettre à la ligue de grandir avec la « Beckham Rule » pour laquelle les équipes peuvent proposer à certains joueurs, jusqu’à trois, un salaire supérieur 457 500 dollars (somme qui augmente chaque année). Cela permet à la ligue d’apporter de grands talents dans la ligue. Il y a également l’option pour les « young designated players » de 23 ans ou moins.

Une homogénéité des niveaux

La ligue a été fondée en 1996 et 10 équipes différentes ont gagné le championnat. Seulement deux équipes, Los Angeles et Washington ont gagné plus de deux titres. En théorie, chaque équipe a donc de réelles chances d’obtenir le titre suprême.

Les Conférences

La MLS est séparée en deux Conférences Est et Ouest. Chaque saison, une équipe rencontre les équipes de la conférence adverse une fois et les équipes de la même conférence deux ou trois fois.

Les Playoffs

En MLS, comme dans toutes les ligues américaines, les vraies discussions démarrent en Play-Offs. Contrairement aux championnats la saison régulière est juste un avant-goût de compétition (le Supporter’s Shield comme seul trophée). Actuellement, les 6 meilleures équipes de chaque conférence se qualifient pour les Play-Offs. Les deux meilleures équipes de chaque conférence sont automatiquement qualifiées pour le second tour.

  • Le premier tour est simple : 1 match, le gagnant continue, le perdant rentre chez lui.
  • Le deuxième tour : match aller-retour comme en C1.
  • Les gagnants du deuxième tour se rencontrent pour les finales de Conférences en match aller-retour.
  • Enfin les vainqueurs de chaque conférence se rencontrent pour la grande finale !

La Lamar Hunt U.S. Open Cup

La Coupe de France américaine nommée ainsi en l’honneur de Lamar Hunt, l’un des fondateurs de la lige de football nord-américain, il possédait également trois équipes de MLS au commencement de la ligue. Enfin, il finança le stade des Columbus Crew, le premier stade de Football construit pour une équipe de Foot professionnelle en Amérique. Sans son soutien la ligue n’aurait jamais explosé. Le tournoi est donc nommé en son honneur depuis 1999. Cette année marquera la 102e année d’existence de cette complétion. La particularité de ce tournoi étant qu’il permet à n’importe quelle équipe, professionnelle ou non de participer. Le gagnant obtient une place pour la CONCACAF Champion’s League.

À savoir: les équipes canadiennes ne disputent pas cette compétition, mais la Voyageurs Cup.

Trades

Alors que les transferts sont légion dans le reste du monde, on effectue beaucoup plus  d’échanges en MLS. Un joueur pourra ainsi être échangé contre un choix de draft, un autre joueur, de l’argent, une place en compétition internationale ou autre. À noter, et c’est très important, un joueur donne rarement son avis dans les trades.

La SuperDraft

Le SuperDraft 2015 de la MLS était composé de quatre tours pour une sélection totale de 84 joueurs. Les deux premiers tours ont eu lieu le 15 janvier à Philadelphie, les deux derniers tours ont eu lieu lors d’une conférence téléphonique le 20 janvier.

La majorité des joueurs susceptibles d’être recrutés sont des étudiants de dernière année évoluant en NCAA qui ne sont plus qualifiés pour jouer en championnat universitaire. Les joueurs Génération adidas et les joueurs étrangers qui n’ont pas été à l’université aux États-Unis sont aussi admissibles pour une sélection au SuperDraft. Les clubs peuvent nommer des joueurs pour figurer sur la liste de recrutement de la ligue, et seuls les joueurs de cette liste peuvent être sélectionnés.

Génération adidas est un programme conjoint de la MLS et d’adidas dédié au développement des plus grands talents locaux dans un environnement professionnel. Chaque année, une poignée des meilleurs joueurs des universités qui n’en sont pas encore à leur dernière année d’études et des meilleurs joueurs des équipes nationales d’âge sont engagés par la ligue et placés dans le SuperDraft grâce à ce programme. Les joueurs Génération adidas peuvent également recevoir une allocation d’études. Essentiellement, les joueurs Génération adidas font partie de la Liste de joueurs additionnelle du club et ne sont pas inclus dans le budget salarial de l’équipe.

Ordre de recrutement : Les deux premiers choix de 2015 sont revenus aux deux nouveaux clubs. Les choix suivants sont allés aux clubs qui ne s’étaient pas qualifiés pour les séries de la Coupe MLS 2014, en commençant par les clubs comptant le moins de points à l’issue de la saison régulière (trois points pour une victoire, un point pour un nul). Les positions restantes ont été déterminées en fonction du plus petit nombre de points en saison régulière parmi les équipes éliminées au même stade de la compétition.

 

Le Spectacle est au rendez-vous

Le Futur de la ligue

Atlanta United et Minnesota vont rejoindre la MLS. Los Angeles FC arrivera en 2018. Miami devrait suivre, la franchise serait d’ailleurs en pourparlers avec Qatar Sports Investments, les proprios du PSG…La franchise pourrait donc avoir un sacré coup de pouce.

Pour les prochaines arrivées, on parle de Sacramento et San Antonio. Ensuite, Saint-Louis si un propriétaire arrive pourrait arriver dans la ligue ; la MLS leur gardant une petite place au chaud. La quatrième et dernière place se jouera vraisemblablement entre Detroit et La Caroline du Nord. La première ville a des équipes semi-pro très performante avec un grand soutien populaire tandis que la Caroline a deux candidats Raligh et Charlotte qui se battront pour représenter l’état au plus haut niveau.

F.A.Q.

Pourquoi n’y a-t-il pas de système de montée et descentes ?

Aujourd’hui, ce n’est pas économiquement faisable. La peur étant que si une équipe est reléguée alors les fans ne viendront plus aux matchs et les proprios fuiront les équipes. Aujourd’hui, la MLS n’est pas suffisamment puissante pour pouvoir se permettre ce genre de système.

Pourquoi le championnat se joue entre le printemps et l’automne ?

C’est la même raison qui pousse les Scandinaves à jouer durant la même période. Il fait extrêmement froid dans le nord des USA et au Canda en Hiver, même en mars un grand nombre de villes est couvert par la neige. Jouer en hiver rendrait l’ambiance au stade maussade, le championnat serait également en concurrence direct avec la NFL, NBA et NHL !

La MLS, ce n’est pas pour les pre-retraités ?

Absolument pas voyons ! Si certaines équipes signent des grands noms et des joueurs assez âgés, d’autres font venir des jeunes dans leur prime comme Sébastian Giovinco.

Pirlo homepage

En espérant que vous jetterez un coup d’œil à ce championnat passionnant !

Bon dimanche.

Par Espresso Dragon

Photo By: aftn.ca, nycfc.com, mirror.co.uk

Leave A Comment

Your email address will not be published.