Le jour où Shinya Aoki a pété les plombs contre Mizuto Hirota

“L’un des pires exemples de comportement antisportif de l’Histoire des sports ». Voilà comment Yahoo Sports qualifia la conduite du fantasque combattant japonais Shinya Aoki lors de son combat contre Mizuto Hirota il y a de cela un peu plus de sept ans. Retour sur l’un des moments les plus WTF de l’Histoire du MMA.

Ah, le Japon. Ses kimonos, ses geishas, ses cerisiers, eh oui, ses moments WTF. Car sans tomber dans le cliché facile (et réducteur) il va sans dire que le Japon reste un vivier de choses plus ou moins étranges (plus « plus » que « moins », d’ailleurs). Les observateurs étrangers sont souvent fascinés – ou dégoûtés, c’est selon—par les particularités que recèle l’archipel nippon ; les Japonais, eux, assument pleinement leurs spécificités si détonantes, voire en sont fiers. Dès lors, pas étonnant que le Pays du Soleil Levant nous ait offert un combattant comme Shinya Aoki.

Aoki est tout bonnement l’un des meilleurs grapplers à avoir foulé un ring. Il est aussi (surtout ?) connu pour ses excentricités vestimentaires et ses soumissions peu orthodoxes. Jugez plutôt.

Judoka très accompli, Aoki s’oriente vers la pratique du Jiu-Jitsu brésilien et du Catch au début des années 2000 afin de parfaire son arsenal de grappling. Il ne tarde pas à faire des vagues de par son style flashy et se tourne rapidement vers la pratique du MMA. S’ensuivra une riche carrière qui l’aura vu fouler les rings du DEEP, Shooto, PRIDE, Dream, Strikeforce, Bellator et du ONE FC, et au cours de laquelle il décrochera de multiples titres en grappling.

Oui, Shinya Aoki est un véritable vétéran du MMA.

Souvent affublé de leggings multicolores, le Japonais excentrique dénote d’emblée. L’un de ces surnoms est « Baka Survivor », littéralement « Le Survivant Débile ». Ça vous pose tout de suite un mec. Style agressif, ténacité, soumissions à la volée… Aoki régale les puristes du combat au sol. Bien que possédant des capacités de striking plutôt médiocres il comble cette lacune en investissant toute son énergie dans le combat au sol. Une véritable pieuvre qui ne vous lâche plus dès lors qu’elle vous tient. Novateur, il sera l’un des premiers combattants à utiliser les techniques avant-gardistes d’Eddie Bravo, lui-même un pionner du grappling.

Nous sommes donc le 31 décembre 2009. Le traditionnel évènement de MMA japonais Dynamite !! se tient à Saitama. Aoki affronte un striker plutôt expérimenté, Mizuto Hirota.

Comme à son habitude Aoki se rue sur son opposant dès le début du combat. Hirota se retrouve au sol en moins de 30 secondes, et n’arrivera plus à se défaire de l’étreinte du grappler de génie. Au milieu du round, Aoki tente de passer une kimura modifiée. Hirota est acculé et sur le point de taper…

… sauf qu’Aoki ne lui laisse pas cette opportunité et lui casse le bras. Oui, comme ça. Sans raison particulière. S’ensuit un des moments les plus WTF de l’Histoire du MMA qui voit Aoki faire un doigt d’honneur en hurlant hystériquement à un Hirota visiblement en grande peine avant de faire l’avion sur le ring. Shinya Aoki, un mec définitivement aussi barré que ses leggings. Par Reda A

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here