Le 22 janvier 2005, Floyd Mayweather affrontait le Portoricain Henry Bruseles pour conserver son statut d’invincible.

À l’American Airlines Arena de Miami, Floyd Mayweather. À 27 ans, il était opposé à Henry Bruseles. Il lui fallait vaincre le Portoricain afin de s’ouvrir les portes d’un troisième titre mondial. L’ancien champion WBC superfeatherweight et lightweight s’offrait une deuxième victoire chez les super lightweight. Son combat contre Buseles coïncidait surtout avec son premier KO dans la catégorie.

Surtout en plein pendant le combat, alors que les deux commentateurs, Jim Lampley et Roy Jones Jr., faisaient leur job, Mayweather s’immiscera dans la conversation. « Alors Roy, vous voyez qui l’emporter entre les Steelers et les Patriots » demandait Lampley à son confrère. Pretty Boy Floyd répondait alors « The Patriots ». Mayweather avait raison, New England s’imposait contre Pittsburgh pour filer au Super Bowl… Plus tard dans le combat, le commentateur lui demandera son pronostic sur Falcons contre Eagles, en toute décontraction…

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *