Boxe – Lors de la conférence de presse d’officialisation de la trilogie entre Tyson Fury et Deontay Wilder, le Gypsy King était d’humeur taquine.

Lors de la revanche face à Deontay Wilder, Tyson Fury avait annoncé la couleur : il allait rentrer dans le Bronze Bomber et tenter de finir le combat. En février, c’est exactement ce que le Gypsy King avait dit, qui s’est produit : TKO au 7e round pour lui.

Un an et demi après cette victoire retentissante, les deux hommes se retrouvent. Comme en 2020, Tyson Fury a directement choisi d’annoncer sa stratégie à son adversaire : « J’ai dévoilé mon gameplan la première fois parce qu’il n’était pas assez bon pour faire quoi que ce soit et je ferai la même chose cette fois parce qu’il n’est pas assez bon pour faire quoi que ce soit à ce sujet. »

« Deontay Wilder n’a qu’une seule corde à son arc, il a le pouvoir de KO, nous le savons tous, super. Ce qui va se passer, c’est que je vais lui rouler dessus comme si j’étais un semi-remorque, et qu’il était un être humain. Et je vous garantis qu’il n’ira pas plus loin que la dernière fois. »

SUR LE MÊME SUJET :

« Parce que la dernière fois, j’ai eu 5 ou 6 semaines pour préparer ce que j’allais lui faire. Cette fois j’ai eu 18 mois. Donc je prédis que ça va êtrete comme un semi-remorque qui écrase quelqu’un et c’est ce que vous allez voir. »

« Je prends du poids. J’essaie de monter jusqu’à 136 kilos pour ce combat parce que je cherche un gros KO tout de suite. Je ne crois pas qu’il soit mentalement, physiquement ou émotionnellement impliqué dans son combat. Je pense qu’il le fait pour les mauvaises raisons. Quand les gens font les choses pour de mauvaises raisons, ils finissent toujours par se faire mal. Donc, nous verrons le soir du combat si je suis un homme de parole et si je peux le renverser plus rapidement que le septième round. Je pense que je vais le faire, c’est sûr. »

Malgré le recrutement d’un nouvel entraîneur, Malik Scott, Deontay Wilder ne devrait pas changer selon Fury : « Durant le combat, il va revenir à ce qu’il fait. Il va revenir directement à ce qu’il fait d’habitude, à 100%. Dès que je l’aurai frappé avec la première droite, il va voir rouge et va se dire : ‘Je vais lui arracher la tête’. »

Partager cet article

Crédits photosTop Rank

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.