MMA – Retraité depuis octobre dernier et une victoire sur Justin Gaethje, Khabib Nurmagomedov est toujours loin de l’UFC.

En octobre dernier, sur l’UFC Fight Island, Khabib Nurmagomedov défendait sa ceinture lightweight pour une troisième et dernière fois. Immédiatement après sa victoire sur Justin Gaethje, le Daghestanais annonçait son départ à la retraite. Alors qu’il a confirmé son départ depuis, Nurmagomedov voit son entraîneur Javier Mendez semer le doute. Pour le coach, le combattant éprouve du manque quant à cette vie :

« Je suppose qu’on pourrait dire qu’il veut combattre à nouveau – mais absolument pas, parce que sa mère devrait lui donner la permission avant tout ça. Je veux dire, l’entraînement lui manque, entraîner lui manque. Je dis ça, car être autour de moi et entraîner lui manque. Notre relation est plus que le combat, cela va au-delà des combats. Ce n’est pas une relation du genre : ‘D’accord, j’en ai fini avec ma carrière, vous savez, mon entraîneur et moi étions juste des amis éloignés’. Non. Nous sommes une famille, nous avons grandi ensemble. Ils font partie de ma famille et nous serons dans la vie de l’autre pour le reste de notre vie. »

SUR LE MÊME SUJET :

Javier Mendez ajoute : « Il aime les combats, l’énergie et il aime regarder ses cousins ​​et ses coéquipiers jouer. Il devient nerveux pour eux. Vous savez, quand nous sommes allés au dernier combat et que son cousin Abubakar devait combattre, il a pris beaucoup d’énergie et il a dit ‘Ce sentiment me manque’. Et c’est un sentiment qui va lui manquer pendant un certain temps à cause de cette adrénaline que vous obtenez en entrant dans l’octogone avec tous ces gens qui vous encouragent. C’est difficile de remplacer ça dans la vie normale parce que la vie normale n’est pas comme ça. »

« Je peux le dire confortablement, qu’après deux ans hors de l’octogone, il n’y aura certainement pas de retour. Avant ça, quand il se encore sentira jeune et qu’il sera dans la fleur de l’âge, je dirai que je ne sais pas. Je dirais certainement que quand il aura dépassé son apogée, il n’y aura certainement pas de retour parce qu’il ne va pas concourir alors qu’il n’est pas en mesure de concourir. Mais je peux honnêtement dire que s’il est encore dans la fleur de l’âge, il y aura toujours la possibilité que lui et sa mère puissent parler. Je peux le dire. »

Partager cet article

Crédits photosZuffa LLC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Coran.44.lafuméeCO2massemolaireduCO2.44,01

    1 ngannou 2 mioccic 3 lewis 4 gane mioccic doit être celui qui combat ngannou cela permet de faire la belle. Si il ne se sent pas prêt alors c’est à lewis de combattre ngannou pour qu’il prenne sa revanche par la même occasion et qu’il confirme sa position de numéro 1. On comprend mieux comment Gane peut combattre 4 fois en 1 ans. 3 combats en 2020/21 sous covid c’est incroyable alors qu’il fait des combats entier en 5 round. Gane classé numéro 4 qui est son meilleur classement après une victoire contre le numéro 6 à droit à un combat pour la ceinture c’est de la magouille. On comprend mieux Lopez qui a le mma factory ares qui a gane a lufc mais qui perd son temps a salir ngannou sur tous les médias mondiaux alors qu’il travaille avec l’UFC. Normalement en tant que professionnel il ne peux pas descendre aussi salement ngannou alors que c’est lui qui la vendu a l’UFC. Par respect pour l’UFC avec qui il est en relation il n’avait pas à le descendre de cette manière ngannou est un produit commercial qui cherche à être promulguée par l’Ufc de plus en tant que sportif et combattant sa revanche il peut la prendre sur le ring avec gane. La vraie raison de tous ça est politique réfléchissez. L’UFC c’est de la merde

    Répondre