Wanderlei Silva

Véritable légende du MMA, Wanderlei Silva commence à payer le prix de ces années de guerre dans le ring et la cage. Le vétéran est touché physiquement.

Wanderlei Silva a participé à un nombre de guerres incalculables. Brian Stann, Mirko Cro Cop, Mark Hunt, Chuck Liddell, autant d’adversaires à avoir offert des combats pour l’histoire à la légende du MMA brésilien. À 42 ans et après 29 ans de combats derrière lui (!), il commence à ressentir les symptômes des commotions cérébrales. C’est ce qu’il a dit dans une interview accordée au site PVT :

« J’étais dans une conférence sur les commotions cérébrales et sur les 10 symptômes mentionnés par le gars, j’en ai eu huit. Les symptômes seraient, par exemple, des sautes d’humeur, se fâcher très vite, oublier certaines choses, avoir des difficultés à dormir. » Il compte donc faire don de son cerveau une fois décédé pour que celui-ci soit étudié : « J’y ai beaucoup réfléchi et j’ai même essayé de contacter des personnes pour faire ce don. Ce qui me passionne le plus, c’est que je ne l’utiliserai pas de toute façon (rire). Ce domaine est très important. »

Connaissant 7 KOs en combats officiels, Wanderlei Silva a également été endommagé par les entraînements : « Je pensais, par exemple, que plus on était frappé, plus on pouvait encaisser les coups. Et c’est le contraire : plus vous en recevez, moins vous pouvez en encaisser en combat. » Malgré tout cela, il ne veut pas raccrocher les gants… et vise une revanche contre Vitor Belfort.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here