Toujours engagé en politique, le facteur Olivier Besancenot fait ses grands débuts dans le rap sur 2017 aux côtés d’Ous-D-Ous.

À ceux qui critiquent, le manque d’engagement des cadors du rap actuel, le morceau 2017 ne peut que les réjouir. Invité par Ous-D-Ous, Olivier Besancenot y fait des débuts remarqués.

Présenté comme « la bande originale de la campagne électorale » par Besancenot lui-même, 2017 ne manque pas de dénonciations.  Si le flow du slameur Besancenot reste perfectible, le message de l’ancien porte-parole du NPA est bien là :

« Eh ouais, 2017 : on prend les mêmes et on recommence

Écoute les parler tu verras le visage de la finance.
Il est grand temps qu’on prenne nos propres affaires en mains,
Qu’on se laisse plus représenter par ces politiciens
Qui parlent en notre nom alors qu’ils connaissent pas nos vies.
Leurs promesses sont bidons et l’atmosphère devient pourrie.
Ils ne doutent de rien pourtant rien ne se passera comme prévu
Car le système nous saigne pour des repus et corrompus.
C’est pas vraiment de chefs ou de leaders dont on est orphelins,
Simplement de la conscience qu’on peut écrire notre destin. »

https://youtu.be/Qy3uSbQfxRY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *