Aujourd’hui champion light-heavyweight de l’UFC, Daniel Cormier a traversé des moments très difficiles avant d’arriver aussi haut.

Ancien membre de l’équipe olympique américaine de lutte, champion light-heavyweight de l’UFC, Daniel Cormier restera comme l’un des plus grands combattants de sa catégorie. Alors qu’il s’apprête à remettre sa ceinture en jeu contre le très menaçant Anthony Johnson, DC revient de loin. Invité de Highly Questionable sur ESPN, Cormier s’est livré sur son enfance et les drames traversés :

Dan Le Batard – « Daniel, tu étais harcelé étant enfant ? »
Daniel Cormier – « Oui, tout le temps, c’était un gars, il s’appelait Gilbert Francis, je n’oublierai jamais ce nom. Il ne faisait qu’un mètre 37, mais c’était beaucoup à 10 ans. Il fait toujours 1m37 aujourd’hui ! Il y a 2-3 ans je suis rentré à la maison et il a vu mon frère. Il lui a dit ‘Donne mon numéro à Daniel’. Finalement Gilbert m’a appelé et m’a dit ‘tu es chez ta mère ?’, j’ai répondu que oui et il m’a dit ‘Tu ferais bien d’y rester parce que j’arrive et si tu pars, tu sais ce qui va se passer’. Je lui ai dit ‘mec, on n’est plus en 1985, tu ne peux pas me harceler. Tu sais que le combat est mon métier ?’. Il m’a dit ‘Attends juste chez ta mère’. J’aurais dû rester et le démonter, mais je suis parti. Je suis parti, donc en réalité, il me harcèle toujours (sourire). »

Un peu plus tard dans l’interview, toujours sans larme, DC évoque la mort de sa fille âgée de 3 mois dans un accident de voiture. Après la mort de son père, il pensait que c’était la tragédie de trop : « Vous pouvez soit laisser cela vous écraser ou permettre à ça de vous élever et de vous motiver. J’étais très jeune quand mon père est décédé et je n’ai pas bien compris. Ensuite, alors que j’étais à Oklahoma State, l’un des gars avec lesquels j‘étais très proche, est mort dans un accident d’avion. J’étais comme ‘Whoa, c’est vraiment mauvais !’ » 

SUR LE MÊME SUJET :

« Et puis, évidemment avec ma fille, je pensais que c’était ça qui allait vraiment m’abattre. Cela allait m’éteindre, je n’allais plus rien pouvoir faire. Mais alors j’ai commencé à penser, je pourrais encore l’honorer, ma fille Kaedyn, dans tout ce que j’allais faire pour aller de l’avant. »

Ce samedi soir, Daniel Cormier va tenter de gagner à nouveau contre Rumble pour cimenter un peu plus son héritage. Ensuite, en cas de victoire, ce sera enfin la revanche contre Jon Jones, le seul à avoir battu Cormier.

https://youtu.be/4-NUa-GtTv0

Partager cet article

Tags MMA UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.