Adel Taarabt prêté au Genoa – la fin d’un inexorable déclin ?

Les rêves de gloire d’Adel Taarabt semblent définitivement envolés. Un espoir de plus du football mondial qui se sera perdu dans les illusions.

Adel Taarabt c’est ce joueur, qui aurait pu/du devenir l’un des grands talents du football mondial. Un transfert avorté lui aura coûté sa carrière.

Ainsi en 2010/2011, après déjà quatre ans d’exil en Angleterre, Adel Taarabt explose du côté de Londres. Le franco-marocain pour sa deuxième saison complète chez les Queens Park Rangers sera le principal artisan de la montée en Premier League. En 44 matchs de Championship, le joueur marque 19 buts et ajoute 23 passes décisives. Sans surprise, il est élu meilleur joueur du championnat.

Malgré la montée, des rumeurs l’envoient dans d’autres clubs notamment au Paris Saint-Germain. Fraîchement arrivé, QSI croit au jeune milieu de terrain pour porter le projet parisien. Pour BFM, Taarabt se souvient : « J’étais la priorité des Qataris. Ils m’avaient rencontré avant tous les autres joueurs qui ont signé. Ils voulaient me faire signer. Mais je pense que Leonardo avait d’autres priorités. Paris a tout de même fait une offre à QPR de 12 millions d’euros. Ma clause était à 17 millions. Mais c’était trop pour Leonardo, c’était trop pour un joueur qui n’avait fait qu’une seule belle saison en deuxième division anglaise […]J’ai souffert de ce transfert raté, j’en ai beaucoup souffert. Dans ma tête, j’étais à Paris, dans un grand club, j’allais jouer la Ligue des champions. Et là tu repars à QPR… J’ai vécu un an de galère. »

Taarabt disputera finalement 2 nouvelles saisons complètes à QPR. Si le milieu de terrain a encore du génie dans les pieds, ses coups d’éclat sont trop rares et le club londonien est relégué en Championship. Taarabt est alors prêté à Fulham. Une expérience pas vraiment quelconque lors de laquelle le joueur trouvera une belle porte de sortie : un prêt au Milan AC.

3 ans après son transfert avorté au PSG, Adel Taarabt a enfin l’occasion de se montrer dans un grand club. Malheureusement pour lui après cette deuxième partie de saison 2013-2014 en Italie, les Rossoneri ne le conservent pas. Retour à la case départ : Queens Park Rangers.

Complètement démotivé malgré le retour de QPR dans l’élite, Taarabt ne joue plus. Harry Redknapp, son coach de l’époque avoue même que les absences du joueur ne sont pas à cause blessures : « Taarabt n’est pas blessé, il n’est en pas en forme. Il n’est pas en forme pour jouer au football malheureusement. Il a joué un match avec l’équipe réserve la dernière fois et j’aurai pu courir plus que lui. Je ne peux pas le sélectionner ». 

Avec un avenir bouché du côté de Londres, Taarabt se libère de son contrat et signe pour 5 ans à Benfica à l’été 2015. Un nouveau challenge intéressant dans un club qui joue chaque saison le titre et l’une des deux Coupes d’Europe. Bref, le joueur peut rebondir.

Problème : toujours pas en forme physiquement, Taarabt accuse le coup. Avec ses quelques 6 kilos en trop selon le président du Benfica Luis Filipe Vieira, le milieu de terrain ne fait que quelque apparitions en équipe réserve. Lors d’une interview pour France Football, le joueur confie son mécontentement. La sortie ne plaira pas du tout au président qui répondra par un cinglant : « il ne portera plus jamais le maillot de Benfica ». Nous sommes en septembre 2016 et le président tiendra parole.

Après plus d’une saison sans jouer, Taarabt a trouvé une nouvelle porte de sortie. Le Genoa va en effet lui laisser sa chance en prêt. À 27 ans, il est plus que temps pour lui de trouver de la régularité et surtout du temps de jeu.

Photo By: metro.co.uk

Leave A Comment

Your email address will not be published.