En main-event de l’UFC London en 2014, Alexander Gustafsson explosait Jimi Manuwa en lui infligeant sa toute première défaite en carrière.

Après une défaite frustrante contre Jon Jones, Alexander Gustafsson se devait de reprendre sa marche en avant. L’UFC avait d’abord sélectionné Antonio Rogerio Nogueira pour le suédois. Finalement, c’est l’anglais invaincu Jimi Manuwa qui se dressait face au Mauler. Un choc qui promettait d’autant plus que le Posterboy recevait chez lui à Londres son futur adversaire.

Gustafsson fera très rapidement oublier sa défaite contre Jon Jones. Dès le premier round, alors que Manuwa tente une guillotine choke, the Mauler parvient à l’emmener au sol. Si la tentative de clé de bras du suédois se révèle infructueuse, il passe la quasi-intégralité du round en position dominante. Dès le début du second round, Manuwa est victime d’un doigt dans l’œil et le combat est arrêté pour quelques dizaine de seconde.

Dès la reprise du combat, l’anglais est en feu et il envoie aux poings. Malheureusement pour lui, il se reprise pris en clinch et le genou droit du suédois vient le sonner. Le Mauler poursuit sa destruction avec un uppercut et une droite pour le sonner. En ground & pound, il enchaîne deux nouveaux coups de boutoir avant que l’arbitre ne sonne la fin de la récréation. À 1m18 dans le second round, il venait de faire chuter l’enfant du pays pour la toute première fois de sa carrière. Quelques mois plus tard, Alexander Gustafsson subira le même sort à domicile. Le MMA est le plus cruel des sports.

https://youtu.be/xvCYae8jTcM

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *