Il l’a fait ! L’américain Andre Ward a conservé ses ceintures mondiales lors de la revanche contre Sergey Kovalev.

La grande revanche entre Andre Ward (32-0, 16 KOs) et Sergey Kovalev (30-2-1, 26 KOs) s’est terminée de la même manière que le premier combat : victoire de l’américain. Cette fois, Ward n’a pas eu besoin d’aller à la décision. Il s’offre ainsi la victoire par TKO au 8e round. Son of God conserve ainsi ses ceintures WBA (Undisputed), IBF et WBO !

Si la domination de Ward était inéluctable, la fin de combat risque de faire parler. Lors de la 8e reprise, le russe confirmait sa fatigue alors que l’américain prenait un inéluctable. Un énorme crochet du droit viendra mettre Kovalev dans les cordes. Ensuite, l’américain conclura sa performance avec trois coups, vraisemblablement trop bas. L’arbitre ne bronchera pas (surprise) et arrêtera le combat (deuxième surprise pour Kovalev).

Après sa victoire, la plus grande de sa carrière, Andre Ward a reconnu qu’il avait joué avec le feu. « Je savais que c’était risqué, j’ai visé le corps. Il était touché et ne réagissait pas donc l’arbitre a arrêté le combat » a réagit Son of God. Pour Kovalev, une nouvelle fois déçu, le combat n’aurait pas dû être arrêté…

https://twitter.com/MMA_Jim/status/876286378069430273

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BlogBoxe.com

    Au lieu de donner à Kovalev le temps de se remettre des coups bas en lui accordant les 5 minutes réglementaires, ou en le comptant si l’arbitre Tony Weeks a estimé qu’il y avait un KO, l’arbitre a choqué tout le monde avec ce choix étrange en arrêtant le combat prématurément. Je n’ai personnellement pas compris sa décision. Il y a une vidéo au ralenti de l’un des trois coups bas au 8ème round. Il a eu d’autres coups bas, au 2ème et 7ème round entre autres. Le ralenti http://bit.ly/2sR8boE

    Répondre