Retraité depuis 2017, Anthony Johnson n’a pourtant pas complètement fermé la porte à un retour à l’UFC. Jon Jones serait l’élu. `

Plus gros cogneur de la catégorie light-heavyweight, Anthony Johnson jetait l’éponge en 2017. Sa deuxième défaite dans un combat pour le titre face à Daniel Cormier avait raison de sa motivation. Depuis, Rumble s’est lancé dans le business de la marijuana et s’adonne à la musculation. À 34 ans, il aurait pourtant toujours sa place à l’UFC et surtout parmi les meilleurs. On parle quand même d’un type qui a démonté Glover Teixeira, Ryan Bader, Jimi Manuwa ou encore Alexander Gustafsson.

Après la victoire de Jon Jones à l’UFC 235, Rumble est revenu sur sa situation : « Le seul moyen pour moi de combattre à nouveau, c’est que Jon Jones monte en poids lourd. C’est le seul gars que je veux combattre. Car si je l’emporte, je peux dire : ‘OK, ma mission est accomplie. Certes, je n’ai pas gagné de titre, mais j’ai battu le meilleur des meilleurs’. » On se souvient qu’en 2015 l’UFC avait mis en place le combat entre les deux hommes pour le titre light-heavyweight. Malheureusement pour l’organisation, Bones commit un délit de fuite et c’est Daniel Cormier qui prit sa place. Depuis, on attend toujours le choc des titans.

SUR LE MÊME SUJET :

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.