Batman et l’arc des Hiboux – un classique de DC Comics

J’ai décidé de me replonger dans les premiers comics Batman de la collection DC RENAISSANCE et de vous présenter l’arc des Hiboux dans ses grandes lignes. Vous êtes prêt ? C’est parti ! (Ouah quelle intro bidon …).

Batman, Batman, Batman … Plus besoin de le présenter nous sommes d’accord ? Mais pouvons-nous en dire autant de la ville dans laquelle il agit ? En effet, après avoir servi pendant tant de décennies au sein de Gotham, Bruce Wayne est convaincu de connaître sa cité par cœur comme une vieille compagne qui continuerait de le soutenir malgré tout le temps passé. Mais tout ce qu’il pensait savoir d’elle ne serait pas que désillusion ?

Contexte :

C’est sur la piste d’une enquête pour le moins étrange (est-ce étonnant quand on parle de Gotham ?) qu’on retrouve notre héros. Un homme a été assassiné dans son appartement, la police est sur le coup, mais il est impossible pour eux, tout comme pour Batman, d’identifier la victime. Ils ont pu néanmoins récolter quelques indices. L’homme semble être un formateur d’assassins expert en close-combat. Il aurait laissé, avant de mourir, un message caché pour prévenir du futur meurtre d’une personnalité de Gotham, en voici le contenu: « Bruce Wayne mourra demain ». Cette annonce n’a pas l’air de faire trembler notre justicier masqué comme on pouvait s’en douter. Cependant les couteaux utilisés pour commettre le crime ont une certaine particularité. Ils arborent au niveau de leurs manches un dessin de hibou. Ce signe distinctif fait tout de suite écho à Batman et lui fait penser directement à la comptine apprise aux enfants de Gotham sur la mystérieuse « Cour des hiboux ». En se lançant dans la résolution de cette enquête le Dark Knight n’est pas au bout de ses surprises et s’apprête à faire face à des révélations inattendues sur sa famille, Gotham et sur l’imaginaire (?) « Cour des hiboux ».

 « Gare à la cour des hiboux qui d’en haut scrute Gotham, au tribunal des chouettes qui sait tout de nos âmes, car par-delà les murs, il entend chaque mot, gare à son bras armé, gare à son émissaire dont le nom est l’ergot. »

Cet « hymne » des hiboux va avoir un impact important quant à la suite de l’histoire comme vous vous en doutez. Toutes les croyances de Bruce Wayne sur sa précieuse Gotham vont s’effondrer une à une. Il pensait que sa ville était son plus fidèle allié, mais il se trompait …

Batman Hiboux

Le travail réalisé par Scott Snyder (scénariste d’American Vampire, Superman, No-Justice …) et Greg Capullo (dessinateur de Spawn, X-Force …) est tout simplement époustouflant. Les dessins sont magnifiques et nous plongent dans une ambiance lugubre qui colle parfaitement avec celle qu’on attend quand on parle des aventures du chevalier noir. L’histoire quant à elle est remplie de suspens. Le fait de mettre en place une sorte de société « secrète » dirigeant Gotham depuis des centaines d’années apporte une certaine profondeur au récit et contribuera à forger la chauve-souris telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Les critiques sont pratiquement toutes unanimes quant à l’excellente qualité du premier tome (que vous pouvez trouver juste ici). Dans celui-ci on retrouve Bruce totalement désorienté face à un ennemi contre lequel il n’était pas du tout préparé. Afin d’immerger totalement le lecteur, les auteurs ont même eu l’idée de retourner certaines planches pour nous faire ressentir au mieux la perte de repères de M.Wayne.

A contrario, le final des intrigues qui ont été mises en place dans le second volume (disponible ) n’ont pas mis d’accord tout le monde. Personnellement je peux comprendre que certains aient été déçus. Ces conclusions peuvent paraître « tirées par les cheveux », mais pour ma part j’ai trouvé la fin de cette épopée assez inattendue et avec une grande ouverture pour la suite.

Toutefois, je ne suis pas à votre place. Et je ne peux que vous recommander de vous forger votre propre avis pour savoir qui des hiboux ou des chauves-souris vont l’emporter. Pour finir, je vous conseille d’oublier tout ce que vous pensez savoir sur Gotham, et au contraire, de ne pas oublier que les hiboux auront toujours un œil sur vous …

Photo By: DC Comics

Leave A Comment

Your email address will not be published.