Bellator 160 : Georgi Karakhanyan pour l’un des KO de l’année

Le Bellator 160 fut assez triste par son main-event Henderson-Freire, mais heureusement Karakhanyan a relevé le niveau.

Notre pauvre Benson Henderson (24-6), combattant parmi les plus classes du game, il semble que sa signature au Bellator ait tout du flop. Ex-champion lightweight à l’UFC, son arrivée en grande pompe au Bellator fut l’occasion pour lui de récupérer la ceinture welterweight à Andrey Koreshkov (19-1). Chargé comme jamais, Koreshov donnera la leçon à oncle Benson pendant 5 rounds avec une victoire par décision unanime à la clé.

CONOR COMMERCIAL REEBOK 2

La route étant barrée pour le titre suprême en welterweight (d’autant plus que Rory MacDonald vient de signer <3), il se décida à revenir en lightweight, sa « catégorie naturelle ». Un seul objectif pour lui : la ceinture du Bellator. Figurez-vous que le bougre se faisait pas mal bousculer et même bien dominer par Patricio « Pitbull » Freire jusqu’à la blessure de ce dernier. Au cours d’un énième kick, ce cher Patricio se blessure salement à la jambe, abandonne et victoire par « TKO » pour Henderson. Merci le karma pour le coup. Bendo aura donc droit à un title shot contre Michael Chandler (15-3) le 19 novembre pour le Bellator 163. Cette date sera également celle du retour aux affaires de Michael « Venom » Page face à Fernando Gonzalez.

Un main event qui se termina en eau de boudin donc, mais ne vous inquiétez pas, on a notre sac à highlights avec nous. Pour le coup, le méconnu Georgi Karakhanyan (25-6-1) a balancé le punch et donc TKO du jour. C’est le pauvre Bubba Jenkins (15-3) qui a payé l’addition. Moins bien excité que par le maître Anderson Silva (pour la démo c’est ici), on vous laisse tout de même admirer cette beauté (à 1 minute 10). Le mec est arrivé avec le gun chargé, on peut dire qu’il a laissé des douilles vides, le tout au bout de 53 secondes seulement. Georgi efface ainsi d’une bien sale manière ses deux défaites consécutives. Triste bilan pour Jenkins face à Karakhanyan, deux combats, deux défaites, une par soumission (guillotine choke), l’autre à coups d’enclume.

 

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: mmamad.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.