Bellator 216 Cheick Kongo Minakov

Pour la revanche entre Cheick Kongo et Vitaly Minakov, le Bellator décidait de faire monter les enchères : title-shot pour le vainqueur.

Battu à la décision par Vitaly Minakov en 2014, Cheick Kongo avait droit à sa revanche. À 43 ans, la légende du MMA Français débutait le combat prudemment, méfiant de la puissance de l’invaincu Russe. Attendant le contre, Kongo arrivait à répondre efficacement. Malheureusement, c’est un genou dans les parties de Minakov qui arrêta une belle séquence pour le Frenchie. Une fois le combat reparti, Kongo touchait bien son adversaire avec un low-kick intérieur. Sa tentative suivante était bien interceptée par le Russe…qui l’entraînait au sol. Dans une situation bien compliquée, Kongo arrivait à se relever rapidement malgré tout.

Pour la seconde reprise, et malgré les opportunités, le Français se montrait toujours aussi précautionneux. Légèrement plus entreprenant, Minakov n’atteignait pourtant pas son adversaire. Le Russe arrivait finalement à réduire la distance et à bien toucher Kongo sur un 1-2… qui se réveillait ! L’ancien de l’UFC finissait le deuxième round en trombe.

Pour la troisième et dernière reprise, Kongo débutait par plusieurs gros leg kicks de suite qui faisaient leur effet. Finissant par attraper la jambe du Français sur une nouvelle tentative de kick, Minakov validait le takedown. Il maintenait son adversaire au sol et s’essayait à l’Ezekiel choke, en vain. Finissant par se relever, Kongo terminait fort ! Avec des genoux puissants en clinch, il sonnait même le Russe. Après le combat, on pouvait voir le contraste criant entre les deux hommes : un Français marchant tranquillement autour de la cage et un Minakov cherchant son souffle sur la chaise.

30-27, 29-28, 29-28, Kongo s’impose par décision unanime ! Il est le tout premier homme à faire tomber Minakov en carrière (21-1). Désormais, le frenchie surfe sur une série de 8 victoires de suite. Il obtient le title-shot contre Ryan Bader selon Scott Coker, Président du Bellator. Mérité.

— La Sueur (@lasueur_off) February 17, 2019

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here