MMA – Cheick Kongo, légende du MMA en France, revient lors du Bellator Paris ce samedi.

Originaire de Sevran, Cheick Kongo est aujourd’hui considéré comme l’un des pionniers du MMA en France. Fils d’une mère congolaise et d’un père burkinabé, Kongo représentera tout au long de sa carrière sa France natale. Initié aux arts martiaux à l’âge de 5 ans, il apprend par étapes. Après avoir pratiqué le karaté et le kendo, Kongo va peu à peu être tenté par le kickboxing. Très habile debout, Cheick est aussi à l’aise au sol grâce à sa lutte.

Puissant, athlétique et travailleur, Cheick Kongo va être sacré à de multiples reprises champion du monde de Kickboxing. En 2001, à l’âge de 26 ans il s’oriente vers un sport alors illégal en France: le MMA. Cinq ans après, le prodige français signe à l’UFC. Rapidement, il va être opposé à de grands noms comme Mirko Cro-Cop ou Mark Hunt. Il est également connu pour son come-back incroyable face à Pat Berry à l’UFC Live 4. Après avoir été au bord du KO, presque stoppé par l’arbitre, le Français se reprend et inflige à Pat Berry le KO de l’année 2011.

Les billets pour le Bellator Paris sont en vente ici : https://bit.ly/35z44Dk

Après une riche carrière à l’UFC, Kongo signe en 2013 avec le Bellator. Dès sa première année, il remporte le tournoi des poids lourds du Bellator. Cette victoire lui vaudra sa chance pour le titre mais malheureusement le Français s’incline par décision face à Vitaly Minakov. Après ce revers, le natif de Sevran va revenir plus fort. En effet, sur ses 11 prochaines apparitions, Kongo va s’imposer à 10 reprises.

SUR LE MÊME SUJET :

Classé parmi les hommes les plus forts du Bellator, il va tenter lors du Bellator 226 de s’emparer de la ceinture. Il est opposé à l’Américain Ryan Bader mais la rencontre se termine en no-contest à la suite d’un doigt dans l’œil accidentel. Depuis les deux hommes ont fait du chemin. Aujourd’hui Cheick Kongo est deuxième de la catégorie des poids lourds. Bader quant à lui en est le champion. Le vendredi 6 mai à Paris, les deux hommes vont à nouveau s’affronter. Porté par son public, Cheick Kongo aura à cœur d’être, à 47 ans, couronné pour la première fois de sa carrière.

Enjeux, public et titre, le Bellator Paris s’annonce d’ores et déjà explosif.

Partager cet article

SourceLa Sueur
Crédits photosInstagram / kongo4real

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.