Boxe – Selon ESPN, Canelo Alvarez aurait trouvé un accord avec Matchroom Boxing. Ce contrat, estimé à hauteur de $85 millions, lui permettrait d’affronter Dmitry Bivol et Gennadiy Golovkin. C’est deux évènements auraient lieu avant la fin de l’année 2022.

Selon ESPN, Eddie Hearn, promoteur britannique et président de Matchroom Sport et Darts Corporation, serait sur le point de trouver un accord avec Canelo Alvarez. Dans ce nouveau contrat, estimé à $85 millions, Canelo aurait l’opportunité d’affronter Dmitry Bivol en moins de 175 pounds le 7 mai prochain pour la ceinture light heavyweight. En cas de victoire, il enchainerait avec une défense de titre face à Gennadiy Golovkin le 17 septembre prochain.

Encore une fois, selon ESPN, Canelo s’était vu offrir deux contacts pour son prochain combat. Le premier avait été proposé par Al Haymon, promoteur de Premier Boxing Champions. Ce dernier lui proposait de défendre son titre de super middleweight face à Jermall Charlo le 7 mai prochain. Ce deal était estimé à hauteur de $45 millions. Canelo avait déjà signé un contrat avec Premier Boxing Champions pour son affrontement avec Caleb Plant le 6 novembre dernier. Il avait alors empoché $40 millions lors de cet évènement.

Néanmoins, il semblerait que, cette fois-ci, Canelo se tourne vers Eddie Hearn pour organiser et promouvoir ses prochaines montées sur le ring. Effectivement, le promoteur anglais lui propose un contrat comportant plus important. À la clé ; deux main-events qui auraient lieu avant la fin de l’année.

SUR LE MÊME SUJET :

Pour que Canelo puisse enchainer deux main-events cette année, il devra sortir victorieux de son opposition face à Bivol. En parallèle, Golovkin devrait affronter Ryota Murata, cet été au Japon, pour l’unification de la ceinture des moins de 160 pounds. Cependant, ce n’est qu’en cas de victoire des deux intéressés que cette trilogie tant attendue pourrait avoir lieu.

Il faut rappeler qu’en 2018, Canelo Alvarez avait signé un contrat estimé à hauteur de $365 millions avec DAZN. Il stipulait que le Mexicain devait effectuer 11 main-events avec cette promotion. Malheureusement, après 3 combats, Canelo était rentré en conflit avec son promoteur depuis toujours, Oscar De La Hoy et DAZN. Après le procès, le boxeur avait obtenu gain de cause et sa liberté.

Partager cet article

SourceESNP
Crédits photos@Youtube/ESPN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.