Cette semaine, la NFL a adopté une réforme de leurs règles concernant les célébrations post-touchdowns, celle-ci devrait prôner plus de tolérance. Une bonne nouvelle pour nous tous !

Depuis maintenant quelques années, les célébrations des joueurs sont la cible favorite de la NFL. Amendes successives, yellow flags, les pénalités infligées par la « No Fun League » étaient parfois… douteuses. Notamment lorsqu’Odell Beckham Jr. et Victor Cruz avaient été mis à l’amende à hauteur de 12 000$, Odell pour avoir fait semblant de prendre une photo de Cruz dansant la salsa. Ces réprimandes successives avaient conduit Andrew Hawkins des Cleveland Browns à célébrer comme un robot.

Mauvaise nouvelle pour la NFL : La célébration la plus cool est toujours interdite

Parmi les célébrations réhabilitées par le boss de la ligue, utiliser la balle après le touchdown, mais aussi les célébrations de groupe. Les célébrations au sol seront aussi désormais autorisées, ce qui devrait multiplier le nombre d’étoiles de neige dans les endzones de Green Bay ou de Buffalo.

Malgré ce pas en avant de la part de Roger Goodell, certaines célébrations bien connues resteront toujours interdites. Le twerk d’Antonio Brown sera toujours pénalisé, Goodell affirmant que « toute démonstration offensante » serait interdite. Mais la célébration qui nous manque le plus, c’est le dunk popularisé par les deux tight ends Tony Gonzalez et Jimmy Graham. Cette célébration ne répond pas aux conditions de la règle sur les « retards du match » car elle pourrait nécessiter des réparations sur les poteaux.

En attendant, on a hâte de voir Odell Beckham Jr. en train d’imiter Michael Jackson dans les endzones de NFL.Tant pis pour le dunk.

Tags NFL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chris Johnson va porter des chaussures inspirées de « Ça »

    […] cette saison, la NFL, souvent qualifiée de No Fun League, a arrondi les angles. Ainsi, les joueurs peuvent désormais célébrer plus ou moins comme ils le […]

    Répondre