Bellator 172 – Cheick Kongo l’emporte face à Oli Thompson

Promu en co-main event pour son duel contre Oli Thompson, Cheick Kongo a fait du Cheick Kong pour l’emporter.

À 41 ans, Cheick Kongo (26-10-2) s’est offert une quatrième victoire consécutive au Bellator. Sa candidature pour un title-shot commence à se faire de plus en plus assourdissante ! Après sa victoire par décision majoritaire contre Tony Johnson en septembre dernier, il aura beaucoup plus contrôlé ce samedi. Victoire par décision unanime (30-26, 30-25, 30-25).

Dominant dans le grappling et dans le clinch, Kongo aura dominé de la tête et des épaules ainsi que cisaillé des genoux. Seul regret : l’incapacité de notre colosse français à terminer son adversaire. C’est ainsi sa 4e victoire de suite par décision.

« Vous savez, une victoire est une victoire. J’étais vraiment fâché avant le combat. C’était un très bon coéquipier et un ami avant. On avait une bonne relation. […] J’avais beaucoup de haine contre lui. Ce n’était pas juste un souhait de lui faire mal, mais j’étais très en colère et je voulais le défoncer. » – Cheick Kongo lors de la Conférence d’après-événement.

Le Bellator ne compte toujours pas de champion heavyweight depuis la destitution de Vitaly Minakov en mai 2016. Un combat pour le titre de Cheick Kongo pourrait donc être envisageable.

Victime de lithiase urinaire, Matt Mitrione n’a pas pu combattre contre Fedor. Le main-event a donc été purement et simplement annulé quelques heures à peine avant l’événement. Scott Coker a annoncé que Fedor allait revenir au Bellator pour combattre probablement en mai. Au regard de sa maladie, Mitrione pourrait ne pas affronter Le Dernier Empereur. En revanche, Cheick Kongo pourrait bien tenter de gravir la montagne russe. Après avoir battu Mirko Cro Cop lors de l’UFC 75 par décision unanime, il s’offrirait un nouveau combat contre une légende parmi les légendes :

« Si je dois le combattre, ce serait bien. Il faudrait que j’en parle à ma team pour bien préparer les choses pour moi. Comme d’habitude, je ne refuse pas l’opportunité. Je dois lui faire face un jour, ce serait bien. Je suis toujours là et on verra ce que l’on futur me réserve. » – Cheick Kongo lors de la Conférence d’après-événement.

Photo By: Fighting Arts

Leave A Comment

Your email address will not be published.