MMA – Passée de la boxe au MMA, elle souhaite franchir un cap. Pour cela, Claressa Shields veut s’entraîner avec Henry Cejudo.

Lorsqu’un athlète de haut niveau souhaite passer d’une discipline à une autre, cela requiert des ajustements. Aussi, si Claressa Shields n’a pas nécessairement de progrès à réaliser avec ses poings, la lutte est une autre histoire. Plus globalement, tout ce qui requiert l’utilisation du sol au sein de la cage va poser problème à ce stade. Shields en est parfaitement consciente, raison pour laquelle elle sollicite les meilleurs.

Ainsi, c’est tout naturellement vers le médaillé d’or et champ-champ que la boxeuse se tourne. Voici ce qu’elle révèle à « ESPN MMA » :

« Je veux que Cejudo me montre comment prendre des risques. C’est ce que je veux. Je sens que c’est ma plus grosse lacune actuellement. J’ai le sentiment que bien sûr la boxe est au point, je peux prédire les bons kicks, les reconnaître et les parer lorsqu’ils arrivent. C’est simplement le reste, les changements de niveau. Ils commencent ici au début puis ils visent les jambes et puis il faut être capable de reconnaître ça… Alors je veux vraiment travailler avec Cejudo. »

Ainsi, Claressa Shields semble parfaitement consciente de ses faiblesses lorsqu’il s’agit de MMA. Évidemment, difficile de remettre en question la boxe d’une des athlètes les plus fortes de l’histoire. Les coups de pied nécessitent un travail, mais ne sont pas l’inquiétude principale de la boxeuse. Non, c’est le sol qui pose problème ainsi que les changements de niveau qui interviennent au cours d’un duel.

SUR LE MÊME SUJET :

Par ailleurs, Henry Cejudo a déjà répondu aux sollicitations de Claressa. Sur Twitter, l’ancien champ-champ de l’UFC dit que « Les GOAT reconnaissent les GOAT ».

Une manière de répondre oui aux sollicitations de Shields ? Nous aurons certainement la réponse très prochainement.

Partager cet article

SourceESPN MMA
Crédits photosInstagram - @claressashields2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.