Ce week-end, l’UFC organise un Fight Night dans la capitale brésilienne à Brasilia avec Kevin Lee et Charles Oliveira en main-event. La soirée pourrait être mise en danger.

Ce samedi doit se tenir l’UFC Brasilia dans la capitale brésilienne. À cause du coronavirus, l’événement est en danger. Le gouverneur Ibaneis Rocha a décidé d’interdire tous les rassemblements afin de lutter contre la propagation de la maladie. Les rassemblements de plus de … 100 personnes sont concernés. Organisé au Nilson Nelson Gymnasium, l’UFC Fight Night peut accueillir jusqu’à 11 000 personnes. Selon le média Combate, l’organisation étudierait la possibilité de faire l’événement à huis clos, pour éviter une annulation.

L’UFC Columbus Ngannou vs. Rozenstruik, prévu le 28 mars dans l’Ohio, est également en danger. Le gouverneur Mike DeWine a en effet interdit les rassemblements de masse pour lutter contre le coronavirus. Là encore, la possibilité d’un UFC à huis clos, plutôt qu’une annulation, est réelle.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here