Le 12 novembre 1993, l’UFC 1 était organisé dans le Colorado à Denver devant 7800 spectateurs intrigués par l’Ultimate Fighting Championship.

Organisé par Rorion Gracie et Art Davie, l’UFC 1 était un tournoi entre 8 hommes qui se disputait pendant une seule soirée. Le concept était simple : pas de catégorie de poids, pas de rounds, pas de temps morts et pas de juges. Deux règles étaient instaurées : pas de morsure ni de coup dans les yeux. Pour le reste (coup dans les parties, coup de tête, tirage de cheveux), c’était OPEN BAR. Les combats ne pouvaient donc se terminer que par KO, soumission ou abandon de la part du corner d’un combattant. La plupart de ces règles tiendront jusqu’à l’UFC 12 où l’intégrité des combattants commencera à être prise en compte. Avant cela, dès l’UFC 5, une limite au niveau du temps commençait à être mise en place…

« La façon dont je l’ai vu, lorsque nous sommes entrés dans cette cage, nous nous sommes battus dans les règles. Je ne mordais pas ou ne mettais pas mes doigts dans les yeux. C’étaient les seules choses que nous n’étions pas autorisé à faire, mais si on le faisait, on perdait juste 1000$. Mais personne n’a rien dit sur les coups dans les parties. Je ferais probablement des choses différentes aujourd’hui. » – Keith Hackney à propos de son brisage de bourses du pauvre Joe Son

Les huit participants de cette première édition, désormais entrée dans la légende, étaient Teila Tuli (lutteur sumo), Gerard Gordeau (savate), Zane Frazier (karaté, kickboxing), Kevin Rosier (kickboxing, boxe), Royce Gracie (jiu-jitsu brésilien), Art Jimmerson (boxe), Ken Shamrock (shootwrestling), Patrick Smith (tae kwon do, hapkido, karaté, tang soo do). Le format à 8 sera conservé jusqu’à l’UFC 9, premier événement au format actuel.

https://youtu.be/sX5et_OGc2A

Finalement, Royce Gracie remportera le tout premier UFC ainsi que les UFC 2 et 4. Ses victoires révolutionneront le MMA en marquant l’avènement du jiu-jitsu brésilien et plus précisément du grappling. Nous étions au milieu des années 90 et les Joe Rogan, Dana White et autres frères Fertitta n’étaient pas de la partie. Ce ne sera qu’en 2001 que Zuffa (la maison mère contrôlée par les Fertitta et Dana White) sera créée en rachetant l’UFC pour 2 petits millions de dollars…

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *