Demetrious Johnson

Vulgairement échangé par l’UFC malgré son statut, Demetrious Johnson évolue désormais au One FC. Il devrait normalement avoir droit à la reconnaissance qu’il mérite.

Recordman de défenses de ceinture consécutives, Demetrious Johnson perdait son titre sur une décision partagée, extrêmement serrée contre Henry Cejudo. Plutôt que d’imaginer une revanche, l’UFC voyait ici une occasion en or pour se séparer de DJ (et de la catégorie flyweight). En effet, celle-ci n’avais jamais passionné les foules et Johnson devenait lentement, mais sûrement encombrant. Comment fermer la catégorie la moins en vue de votre organisation…quand le champion le plus dominant de votre histoire (11 défenses de suite) y évolue ? C’était le casse-tête de l’UFC et Cejudo a beaucoup aidé l’organisation à le résoudre.

Demetrious Johnson workout ONE FC

« Je voulais du changement. Je voulais quelque chose de différent. Je voulais pouvoir rivaliser pour une entreprise qui valorise les petits combattants, une entreprise qui aime se concentrer non pas sur une seule personne, mais sur tous ses athlètes. Le One FC n’est pas concentré sur le fait de surfer sur une mode puis de tout faire sauter. Ils encouragent tout le monde à faire de son mieux et à raconter son histoire, et j’aime ça. »Demetrious Johnson à propos de son arrivée au One FC.

Échangé contre un Ben Askren en manque de motivation (et de challenges) dans l’organisation asiatique, Johnson change aussi de statut. Désormais, il est LA star du One FC. Une organisation qui est par ailleurs bien plus favorable aux petites catégories de poids. Immense passionné de jeu vidéo, Mighty Mouse trouve aussi un marché qui lui ouvre des portes de ce côté là. À quelques jours de son premier combat, comptant pour les quarts de finale du tournoi flyweight, tous les voyants sont donc au vert. Débarrassé de cette pression « à devenir une star » dans un monde où le trashtalk paie, DJ se sent mieux.

Malgré cette fin de carrière alambiquée avec l’UFC, il ne critique pas l’organisation de référence. Il comprend la complexité du processus : « Promouvoir quelqu’un en tant que grand combattant est une chose difficile à faire. Quand on regarde Anderson Silva, il lui a fallu une éternité pour se faire aimer des gens et ce n’est pas vraiment arrivé avant que Chael Sonnen ne vienne lui parler. Mais vous pouvez faire de n’importe qui une star. Vous pouvez avoir une fourmi contre une guêpe et probablement la vendre tant que vous commercialisez ça correctement. S’agissant de la partie marketing, ils ne l’ont probablement pas fait au mieux de leurs capacités avec moi. »

ONE FC Conference Demetrious Johnson

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here