Boxe – Sèchement battu par Tyson Fury lors de son dernier combat, Deontay Wilder a trouvé d’autres arguments pour expliquer sa terrible déconvenue.

Le 22 février dernier, Deontay Wilder s’est incliné par TKO au 7e round contre Tyson Fury. Son entraîneur Mark Breland a jeté l’éponge après une correction toujours plus brutale au fil des rounds. Depuis, l’Américain n’a plus combattu et attend toujours un prochain combat. La trilogie contre Tyson Fury ne semble même plus d’actualité, et le Bronze Bomber, qui s’est depuis séparé du coach qui a jeté l’éponge, cherche les raisons de cet échec (via 78SportsTV) :

« Environ 15 minutes avant de partir au combat, de m’échauffer, c’était parfait, je me sentais bien. Jusqu’à ce que j’aille sur le ring. Avant cette transformation, je buvais de l’eau et des trucs, en essayant de rester hydraté. Je commence alors à me sentir bizarre. Mon eau a été trafiquée comme si je prenais un relaxant musculaire ou quelque chose du genre. Une fois qu’un combat est terminé, et que cela n’a pas été en votre faveur, vous êtes toujours à la recherche de ce qui s’est passé. Il y avait certaines choses, l’atmosphère ne semblait pas juste. J’avais l’impression que quelque chose allait se passer, et pas en ma faveur. »

« Si vous connaissiez Deontay Wilder, vous savez que si je veux sortir mon épée, je vivrai de cette épée et je mourrai par cette épée. Je vais vivre et mourir par ça, point final. Et je le dis à mes gars depuis cinq ans pour que tout le monde le sache. Alors Brealnd le savait. Quand il a fait cela, il avait déjà reçu l’ordre de ne pas le faire. Il avait même quelqu’un du côté de Fury pour lui dire : ‘Jete l’éponge, ils ont une clause de revanche’. Parce que je crois qu’il en faisait partie. Il en faisait partie. Et, plus encore, je pense qu’il a aussi quelque chose à voir avec mon eau. Il était le seul à manipuler mon eau. C’était le seul. J’ai de solides sources. »

« Et en plus de ça, cet enfoiré ne m’a même pas prévenu qu’il allait jeter l’éponge… […] Tu parles de me sauver la vie ? Sauver ma vie, c’est m’empêcher de sauter d’un immeuble. Quand je suis sur le ring, d’homme à homme, tu ne me sauves pas la vie… Au septième round, je me ressaisissais et tout d’un coup, l’éponge est jetée. Quelles sont les chances de cela?  Je me rassemblais. Je retrouvais le momentum. […] Quand l’arbitre a arrêté le combat, cet enfoiré était l’enfoiré le plus heureux de la Terre. »

1 COMMENTAIRE

  1. C’est nul que vous nous mettiez sur la table seulement cette partie de sa narration, quand vous savez pertinemment qu’il a apporté d’autres interrogations comme cette idée que Fury avait un objet métallique dans ses gants. Ce qui explique pourquoi il a eu un enfoncement sur la gauche de son crâne, ce qui est impossible à réaliser avec des gants de boxe neufs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here