Boxe – Todd duBoef, le président de Top Rank, pense qu’un affrontement entre Francis Ngannou et Tyson Fury est une évidence commerciale et sportive. 

En affrontant Ciryl Gane pour le titre des poids lourds de l’UFC, Francis Ngannou s’apprête à vivre l’un des moments les plus importants de sa carrière. Pourtant, ces derniers jours, le Camerounais semblait déjà tourné vers la suite en évoquant un potentiel superfight contre Tyson Fury.

Tout a commencé après que Ngannou ait clamé son envie de se tester en boxe. Fury a alors émis l’idée d’affronter le champion de l’UFC, en boxe, avec des gants de MMA. Une proposition que Ngannou a accueilli favorablement, affirmant qu’il s’occuperait du Britannique après avoir régler ses affaires à l’UFC 270.

L’échange entre les deux hommes a enflammé les réseaux sociaux. Cependant, de nombreux observateurs ont fait remarquer que l’UFC ne laisserait jamais Ngannou aller boxer Fury. Du moins tant qu’il sera sous contrat. En effet, Dana White et Bob Arum, le promoteur de Fury, n’entretiennent pas de très bons rapports.

Toutefois, Todd duBoef, président de Top Rank et gendre de Bob Arum, n’est pas de cet avis. Selon lui, lorsque les intérêts financiers deviennent trop importants, une organisation telle que l’UFC sait mettre ses conflits de côté.

« Je pense que vous vous intéressez un peu à la personnalité des deux personnes, Bob (Arum) et Dana (White) », a-t-il déclaré auprès de MMA Fighting. « J’ai beaucoup d’histoires avec beaucoup de personnes à l’UFC. Bob aussi. Je connais Dana depuis plus de 20 ans, et Lawrence Epstein (chef opérateur de l’UFC) et moi avons grandi ensemble. (Toutes ces histoires ne sont) que du fourrage pour les tabloïds. »

SUR LE MÊME SUJET :

Et pour le coup, DuBoef est persuadé que cette affiche aurait un énorme succès commercial. 

« Avoir sur le ring l’homme le plus méchant du MMA et homme le plus méchant de la boxe est une évidence. Il n’y aurait pas beaucoup de battage médiatique à faire », a-t-il déclaré. « Je pense que cela serait fantastique à Vegas. Je dis cela car en matière de pay-per-view, je pense qu’il y aurait un très très gros appétit des foyers américains pour ce fight. Et nous avons vu avec Fury que le public britannique est habitué à rester debout tard et à acheter le pay-per-view. »

Mais pour que le choc soit énorme, il faut que les deux hommes soient toujours au sommet de leurs arts. Or, pour cela, Ngannou doit d’abord battre Gane lors de l’UFC 270. Quant à Fury, il n’a pas d’adversaire pour le moment, mais il cherche à revenir rapidement.

« Peut-être que lorsque ces deux choses se produiront, nous aurons une conversation, ou peut-être avant », a déclaré DuBoef. « Mais honnêtement, je pense que c’est un produit très intéressant pour le consommateur. Je pense que cela fonctionnerait très facilement. »

L’UFC 270 Francis Ngannou vs. Ciryl Gane sera diffusé dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier, à partir de 4h du matin, en direct sur RMC Sport (disponible ici).

https://www.youtube.com/watch?v=Hbk3Kc8WiBo

Partager cet article

SourceMMA Fighting
Crédits photosFrancis Ngannou (Instagram)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.