Franck Ribery

Légende du Football français, Franck Ribery fait face aux critiques pour une entrecôte dégustée chez ce bon vieux Salt Bae…

L’histoire compliquée entre Franck Ribery et la France se poursuit. Cela qui nous aura tous fait rêver lors de la Coupe du Monde 2006 reste malheureusement l’un des vilains petits canards du football français. Si les affaires Zahia et Knysna sont passées par là, il est vrai que la légende du football français est victime d’un certain acharnement. Un traitement qui a notamment fait que ce dernier a quasiment rompu tout lien avec la France. En vacances, il s’est rendu comme énormément de célébrités avant lui chez Salt Bae, le phénomène d’Instagram, pour y déguster une entrecôte dorée. Cette « info » a été reprise par énormément de médias. En effet, l’entrecôte était évaluée à 1200 euros… une aubaine pour critiquer Franckie. Après enquête de l’AFP, le restaurant en question ne propose un « golden steak » d’une valeur de 478 euros au maximum (oups)… Aussi, au regard du post twitter de Ribery, on peut très bien imaginer qu’il était invité par Salt Bae. Et quoi qu’il en soit, le footballeur fait ce qu’il veut de son argent (on ne va pas vous faire le coup de comparer le prix de l’entrecôte à son salaire de joueur).

Face aux critiques, Ribery s’est ensuite lâché sur Twitter en envoyant sur les journalistes, Audrey Pulvar (qui avait critiqué le joueur) et ses critiques en général. Une réponse aussi efficace que cinglante : « Pour 2019, remettons les points sur les i et les barres sur les t…, Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d’une capote trouée : niquez vos mères, vos grands-mères et même votre arbre généalogique. Je ne vous dois rien, ma réussite c’est avant tout grâce à Dieu, à moi et mes proches qui ont cru en moi. Pour les autres, vous n’étiez que des cailloux dans mes chaussettes… Ensuite, concernant ces pseudo-journalistes qui ont toujours été dans la critique négative envers moi, mes actes (dernier exemple en date : le prix de ce que je mange !)… Quand je fais des dons (car on m’a appris à donner quand je reçois beaucoup), pourquoi aucun grand média national ne diffuse-t-il cela ? Non, vous préférez parler des vacances que je passe en famille, vous scrutez mes faits et gestes, ce que je mange, etc ! Oh oui pour ce genre de futilités vous êtes présents ! »

Avec cette réponse, Ribery a créé un énorme buzz et a écopé d’une « lourde amende » de la part du Bayern Munich. Qu’importe, il a pu se défendre face à ce déferlement médiatique, qui était ici injustifié (le mec a quand même le droit d’être en vacances et de se faire plaisir). Profitons de cet épisode pour se remémorer les exploits de Kaiser Franck : 8 Bundesligas, 5 Coupes d’Allemagne, Ligue des Champions en 2013, 3 trophées de Joueur français de l’Année, Joueur UEFA de l’année en 2013. Retraité de l’Équipe de France depuis août 2014, il compte 80 sélections pour 16 buts et 20 passes décisives. Une légende du football français tout simplement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here