Avant que l’UFC ne mette un stop au projet, Georges St-Pierre travaillait à un combat en boxe anglaise face à Oscar De La Hoya.

Le combat ente Georges St-Pierre et Oscar De La Hoya ne devrait pas se faire. L’UFC a mis son veto au projet, pour un Canadien toujours sous contrat avec l’organisation de MMA. Retraité depuis 2019, GSP faisait de son combat face à la légende de la boxe un nouveau challenge. Plus grand welterweight de l’histoire, le Canadien avait fait un comeback remarqué en novembre 2017, plus de quatre ans après son dernier combat, pour un victoire par soumission face au champion des -84kg, Michael Bisping.

Georges St-Pierre est revenu sur les règles du combat avorté face à Oscar De La Hoya : « Le problème avec l’UFC, c’est que c’est un sport vraiment sérieux où vous pouvez être très gravement endommagé. En boxe, il existe des moyens de contourner cela. Par exemple, on m’a proposé de combattre avec Oscar De La Hoya, mais les règles étaient différentes parce que nous étions tous les deux à la retraite. »

SUR LE MÊME SUJET :

« Ça aurait été des gants plus gros, des rounds de deux minutes, huit rounds. Les conditions étaient donc différentes pour s’adapter au sport, pour que cela ressemble plus à un spectacle. »

« C’est moins dangereux. Une partie des bénéfices, une partie de nos bourses aurait été donnée à une association caritative. Malheureusement, cela ne s’est pas produit, mais ça aurait été amusant. C’est une forme de divertissement différente, et avec la boxe, vous pouvez modifier cet aspect – vous pouvez changer les gants – en MMA, vous ne pouvez pas vraiment faire cela. »

Partager cet article

Crédits photosUFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.