À 95 ans, Jake LaMotta a fini pour lâcher prise. L’ancien champion middleweight laisse un héritage immense.

Jake LaMotta, 106 combats, 83 victoires, 19 défaites et 4 matchs nuls. Véritable machine à cogner, il était surnommé le « Raging Bull » sur les rings. Imposants ses adversaires à de véritables punitions, il était le swarmer par excellence.  Son stalking et son brawling ont fait de lui l’un des boxeurs les plus mythiques de sa génération. On se souvient notamment de sa rivalité avec l’immense Sugar Ray Robinson. Ce mercredi 20 septembre 2017, il est décédé à 95 ans. Il était en maison de repos, suite aux complications de sa pneumonie.

En 1980, Martin Scorsese et son « Raging Bull », librement inspiré de la vie de LaMotta lui permettront d’accéder à l’immortalité. Ce chef-d’œuvre du 7e art est basé sur les mémoires du boxeur, écrites en 1970. Pour sa performance éblouissante, De Niro avait notamment remporté l’Oscar du Meilleur Acteur.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *