En plein conflit avec le Président de l’UFC Dana White, Jon Jones a tout simplement décidé de rendre son titre de champion.

Jon Jones prend donc des décisions fortes ! Alors que son conflit avec le Président de l’UFC Dana White bat son plein, le champion light-heavyweight a décidé… de rendre son titre. Il l’a annoncé lui-même sur Twitter. Il ajoute même : « Bones n’est plus. Si vous me croisez dans la rue, appelez-moi juste JJ. »

Néanmoins, Jones ne souhaite pas partir pour de bon, mais revenir d’ici un an, en ayant déjà quelques noms en tête : « Reyes vs Jan, pour le titre light-heavyweight UFC. En ce moment, je n’ai rien à gagner en combattant l’un ou l’autre. Faites-moi savoir si vous trouvez une date en 2021 pour ce combat contre Izzy (Adesanya – NDLR). J’espère que vous serez prêts à payer d’ici là. »

SUR LE MÊME SUJET :

On comprend que la question financière est bien au cœur du problème : « Je me fais mal à chaque fois que j’entre dans la cage et que je prends un coup à la tête et je ne pense plus que mon salaire en vaut la peine. » L’UFC sait ce qu’il reste à faire…

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gaethje

    Dernier coup de bluff de la part de Jones ?

    Répondre
  2. Diflatte

    Hmm peut-être mais je pense que si l’UFC lui tient tjr tête, il prendra sa retraite. Car imaginons que Bones quitte l’UFC, je le vois mal au Bellator (à part pour un match avec Sonnen) ou encore au ONE FC (je suis pas sûr qu’il y survivrait tellement les strikers en ont dans le ventre).

    Répondre
  3. Taré

    Quand je vois ce que gregor reçoit quand il combat contre des level comme cerrone alors que jones défend sa ceinture depuis des années. Jai envie de vous dire qu’il mérite ces millions.

    Répondre
  4. Manky77

    Il n’es pas passer loin de la défaite à son dernier combat. Ça a dû le faire réfléchir. Sa hype, il peut la perdre bien plus facilement qu’il l’a gagné

    Répondre