Le combat que tous les fans attendent entre Tony Ferguson et Khabib Nurmagomedov va se dérouler le 18 avril prochain au Barclays Center de Brooklyn. Le Daghestanais va devoir appliquer la recette habituelle.

C’est une constante chez Khabib Nurmagomedov depuis le début de sa carrière : il va vous harceler de takedowns dans la cage, vous imposer une pression constante… et vous allez finir par céder. S’il n’a pas le meilleur taux de réussite en en mises au sol, c’est tout simplement parce que le Daghestanais se sert des premiers rounds pour fatiguer l’adversaire.

Ses tentatives en début de combat permettent surtout de vider le cardio de l’opposant… pour mieux le cueillir à partir de la troisième reprise. Face à Tony Ferguson, le champion lightweight va à nouveau tenter de casser son vis-à-vis physiquement et mentalement. Mais, et ce n’est pas un petit mais, El Cucuy est différent des précédents adversaires du Daghestanais. Imposant lui aussi une pression constante, comptant lui aussi sur un cardio impressionnant, Ferguson fait la même chose que Khabib ; dans un style différent.

Vous pouvez regarder ou écouter notre podcast MMA sur YouTube, Spotify, Apple Podcast et le télécharger gratuitement sur SoundCloud.

En effet, les adversaires de T-Ferg tiennent le rythme jusqu’à un certain point, puis c’est purement et simplement Game Over. Après un bon premier round, Cerrone a ainsi accusé le coup dans le second. Dos Anjos, pourtant habitué des combats en 5 rounds, a fini par combattre au tempo d’El Cucuy. Bref, avec Ferguson vous en avez pour 25 minutes au bout de vos limites. Comptant sur ses entrainements où le dépassement de soi est quasi-quotidien, El Cucuy sait ce qu’est être poussé dans ses derniers retranchements. Face à Khabib, cette expérience est capitale. Car, lors du fameux troisième round (si le combat va jusque là), T-Ferg devrait toujours être lucide…

Bon courage à Khabib 😬

A post shared by lasueur.com💦 (@lasueur) on

Pour John McCarthy, sans doute l’arbitre le plus important de l’histoire du MMA, Khabib ne pourra pas faire ce qu’il fait d’habitude le 18 avril prochain : « Ça n’arrivera pas. Tony n’a pas cela en tête. Vous n’allez pas le pousser au-delà de cette falaise en ce qui concerne l’épuisement – cela ne se produira pas. Et vous n’allez pas le casser mentalement. Khabib peut parler à Tony de tout ce qu’il veut ; il se rendra compte que chaque mot prononcé reviendra immédiatement. Donc, ne vous lancez pas dans cette histoire de ‘je veux le briser mentalement’, vous ne le ferez pas. Il y a des gars pour lesquels cela marche. Mais ce mec ne brise pas. »

Excellent sur le dos, monstre de cardio, extrêmement opportuniste dans ses tentatives de soumission et lutteur de niveau NCAA, Tony Ferguson a toutes les armes pour être le plus gros test de la carrière déjà légendaire de Khabib Nurmagomedov.

4 Commentaires

    • Mentalement c’est un dur Tony ? Pourtant tout le monde sait qu’il a eu des problèmes psychologiques. Il faut arrêter de passer la pommade pour rien dire.

  1. À chaque combat de Khabib c’est la même musique qui revient :

    Johnson a ses chances, Barboza va dominer, Conor vraie menace (lol), Poirier vrai test… résultat ça était à chaque fois des déculottées.

    Ferguson ça va être la même chose n’en déplaise à certains qui vendraient père et mère pour voir Khabib perdre.

    • Pas faux. La sueur en particulier est coutumier du fait. On est en droit d’attendre d’un média et de soit disant spécialistes un minimum d’objectivité et de neutralité. Guillaume ça commence à être voyant 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here