Max Holloway Brian Ortega

Impressionnant lors de la défense de sa ceinture featherweight contre Brian Ortega, Max Holloway n’a jamais semblé aussi fort !

Ce samedi 8 décembre à Toronto, le médecin a arrêté le massacre après le quatrième. Servant de punching-ball humain, Brian Ortega ne pouvait rien face à Max Holloway. D’abord vaillant puis peu à peu dépassé par le volume ahurissant de son adversaire, le challenger connaît une première défaite en carrière. De son côté, pour son probable dernier combat dans la catégorie, le champion apparaît dans la forme de sa vie. Face à cela qui devait être son plus difficile adversaire : 307 coups donnés, 112 reçus, 1 sur 1 aux takedowns tentés, 9 tentatives takedowns bloqués (11 tentés par Ortega).

Bref, notre Hawaïen a sorti la masterclass. Pour ses débuts en lightweight, deux combats nous viennent à l’esprit : Conor McGregor ou Tony Ferguson. Le premier serait une revanche titanesque, le second une potentielle bataille stylistique dantesque. On signe pour le deux, quoi qu’il en soit, Dana White veut voir son poulain dans la catégorie du dessus. En featherweight, Holloway s’est occupé de tout le monde. TOUT LE MONDE (OK, sauf Frankie Edgar). Sa série de 13 victoires consécutives est la deuxième plus longue de l’histoire de l’UFC. C’est la plus longue parmi les combattants en activité (à égalité avec Jon Jones). Pour sa 12e victoire consécutive en featherweight ce week-end, il a même battu le record de frappes significatives données avec 290 !

Avec ce qu’il a montré en défense de takedown (il a même tenté la guillotine choke !), on se demande qui pourra le faire tomber… Figurant déjà parmi les légendes, il vise désormais le statut de GOAT. On est tenté de le croire. Contre Brian Ortega, il avait même annoncé le moment de l’accélération fatale. Après le troisième round, le plus disputé du combat, il annonça la couleur à Joe Rogan : « je le termine maintenant ». Blessed Era.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here