Le 28 juin 1997, Mike Tyson et Evander Holyfield s’affrontaient à nouveau pour la ceinture WBA des poids lourds.

Le 9 novembre 1996, Mike Tyson subissait sa deuxième défaite en carrière. Il perdait ainsi sa ceinture WBA des lourds par TKO à la 11e reprise face à Evander Holyfield. Une revanche était organisée en juin 1997, toujours à la MGM Grand Garden Arena. Ce combat entrera dans la légende de la boxe en tant que « The Bite Fight ».

Dominé par Holyfield durant la revanche, Iron Mike pétait un câble dans le troisième round. Après être revenu au centre du ring sans son protège-dents, l’arbitre lui signalait de le remettre. En fin de reprise, Holyfield prenait Tyson en clinch. Mike roulait alors sa tête pour mordre et arracher un morceau de cartilage de l’oreille droite de son adversaire. Le tout en prenant soin de soigneusement recracher le morceau. Se plaignant de cette vive douleur, Holyfield forçait ainsi l’arbitre à signaler un temps mort. Ce n’était pas de l’avis de Tyson qui poussait le champion WBA dans les cordes.

Après quelques minutes d’hésitation, le combat reprenait. Mike Tyson se retrouvait pénalisé de deux points pour son action. De nouveau en clinch, il mordait à nouveau Holyfield, à l’oreille gauche cette fois. À la fin de cet interminable troisième round, la deuxième morsure était découverte et le combat était stoppé. Le champion l’emportait ainsi par disqualification. Mike Tyson de son côté était suspendu et perdait sa licence de boxe. Il se voyait également infliger une amende de 3 millions de dollars et une période de service communautaire. Les deux poids lourds ne s’affronteront plus jamais. Aujourd’hui, Mike Tyson et Evander Holyfield sont amis.

https://youtu.be/Zmd0buwgqac

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. The Bite Fight – Quand Mike Tyson mordait les oreilles d’Evander Holyfield – La Sueur | SuissOrama

    […] Lire la suite : The Bite Fight – Quand Mike Tyson mordait les oreilles d’Evander Holyfield – La Sueur […]

    Répondre