La dernière fois que j’ai mis la main sur un Mortal Kombat il fallait souffler dans une cartouche, SEGA faisait encore des consoles de salon et Christophe Lambert incarnait Raiden au cinéma. Donc oui, cela faisait plus de 20 ans que je n’avais pas joué à un Mortal Kombat.

Alors quand tu lances Mortal Kombat 11 Ultimate tu ne peux qu’être conquis par le jeu puisque le gouffre est énorme et même incomparable. Même en restant objectif et en recentrant MK 11 Ultimate dans un contexte chronologique, le jeu est vraiment bon. Explications.

Mettre le pa(ck)et !

MK11 Ultimate n’est pas un nouveau jeu. Il est désormais coutume de voir ressortir des versions Ultimate ou autre d’un jeu bien après sa sortie. On y remet tous les packs, dlc, etc permettant ainsi aux joueurs d’avoir la version complète et totale du jeu.

Ce MK11 Ultimate est composé du jeu de base, des Kombat Pack 1 et 2 ainsi que de l’extension Aftermath. En tout vous aurez accès à 37 combattants, dont les fameux Rambo, Terminator, Robocop, Joker, etc. De quoi passer de très bons moments en local qu’en on-line.

Plusieurs modes s’offrent à vous : Histoire, tours du temps, Krypte, etc.

Je vais m’attarder sur le mode histoire. Le scénario a été ficelé de manière à s’adresser aussi bien aux petits nouveaux, comme moi, qu’aux experts de la série. Le scénario alliant mélange du passé et du futur, il est donc aisé d’attirer les anciens joueurs que les nouveaux. La direction artistique est réellement superbe (et je n’ai pas joué en 60fps sur PS5). Le mode histoire fonctionne selon la mécanique suivante : cinématiques et combats le tout en VF. Je ne suis pas du tout fan des jeux entièrement doublés, mais force est de constater que je n’ai absolument rien à redire, car tout est parfaitement calibré pour nous offrir du grand spectacle. Petit revers de médaille, nous avançons beaucoup trop vite. Composé de plusieurs tableaux, il ne vous faudra pas beaucoup de temps pour finir ce mode surtout si vous le faites en One Shot.

Le mode Tour du temps est vraiment mon mode préféré. Vous choisissez un personnage, une tour avec plusieurs adversaires (et avec une difficulté qui varie). Le but est d’arriver au sommet et de remporter le tournoi. Alors sur une tour avec 4 adversaires c’est relativement easy, mais quand vous prenez une tour avec 25 adversaires c’est un petit peu plus complexe surtout que votre santé ne se restaure pas tout à fait entièrement à chaque combat sinon cela serait trop facile. C’est le mode parfait pour se lancer des défis entre potes ou bien tout seul (à l’heure du confinement hein).

Les tours changeant régulièrement leur mode difficulté évoluent eux aussi et vos chances d’obtenir des items précieux également !

À noter la présence de Tour Klassique qui vous permet de découvrir l’épilogue de vos personnages comme un peut voir ailleurs dans les autres jeu du même genre.

Pour les joueurs qui adorent collectionner des objets et de dépoussiérer le jeu de la cave au grenier, cette version Ultimate est le jeu idéal. Vous allez pouvoir collectionner un nombre incalculable d’objets et customiser tous vos personnages comme vous le souhaitez. Le mode Krypte s’inscrit aussi dans cette dynamique puisque vous allez devoir explorer l’île de Shang Sung pour y découvrir des coffres qui s’ouvriront avec des pièces d’or qu’il faudra précieusement gagner tout au long du jeu. C’est un jeu dans le jeu et en parvenir à bout vous prendra beaucoup de temps.

Dans cette histoire de Kustomisation des persos et autre, le plus contraignant reste la pléthore de monnaies d’échange qui existent. Alors certes, vous en cumulez à chaque combat, mais cela reste tout de même un peu fastidieux d’avoir une quantité de choses différentes à collecter.

Pour en revenir au combat pur et dur, visiblement la mécanique a entièrement été revue par rapport aux épisodes précédents. C’est fluide, les enchaînements se font bien. Le petit mode x-ray lorsque l’on donne un coup bien placé est vraiment classe. Lorsque votre santé arrive sous la barre des 30%, vous avez la possibilité de balancer un FATAL BLOW, en gros un coup surpuissant qui peut faire renverser le combat. De quoi créer quelques frissons. Et reste bien évidemment les fameuses FATALITY qui sont l’essence même de la franchise et qui éclatent littéralement les rétines.

Quoi qu’il en soit, si comme moi, vous n’aviez pas connu un Mortal Kombat depuis longtemps et que vous kiffez les jeux de combat et bien allez-y les yeux fermés ! Note : 9/10

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *