La saison prochaine, la NFL sanctionnera les protestations pacifiques

Si les propos de Jerry Jones et de Bob McNair avaient laissé entendre que les propriétaires seraient les derniers à soutenir leurs joueurs protestataires, la décision prise par la NFL aujourd’hui à Atlanta ne laisse plus planer le doute.

Lors d’une réunion dans laquelle ont participé les hautes instances de la NFL et les propriétaires des équipes de la ligue, la décision de punir les joueurs qui protesteraient pendant l’hymne l’an prochain a été votée à l’unanimité et sera adoptée dès le mois d’août pour les matchs de présaison.

Les équipes seront mises à l’amende si un ou plusieurs de leurs joueurs s’agenouilleraient sur le bord du terrain. Les équipes pourront définir leurs propres règles de sanction financière pour ce cas précis. Les joueurs contestataires eux pourront rester dans le vestiaire pendant que l’hymne sera joué.

Cette décision a évidemment été contestée par l’association des joueurs de NFL (NFLPA), dénonçant via un communiqué « le manque de coopération » entre les décisionnaires et l’association, en ajoutant que « les joueurs avaient montré leur patriotisme à travers leur activisme social, leur implication au sein des communautés et leur soutien à l’armée américaine ».

Roger Goodell, commissionnaire de la NFL a déclaré « vouloir que les gens se montrent respectueux vis-à-vis de l’hymne. » En 2017, Colin Kaepernick avait déposé une plainte pour collusion contre les propriétaires de la NFL, suivi quelques mois plus tard par son ancien coéquipier aux 49ers Eric Reid. Colin Kaepernick, à l’origine du mouvement qui avait ému les États-Unis, aura finalement été entendu et récompensé par tout le monde sauf la NFL et ses supporters conservateurs.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here