Ce samedi soir, Tony Yoka affronte le Belge Ali Baghouz. Un combat pour lequel le frenchie sera une nouvelle fois le grandissime favori.

Champion du Monde Amateur 2015 et Champion Olympique 2016, Tony Yoka dispute son troisième combat professionnel ce samedi. À la Seine Musicale, où 6000 spectateurs sont attendus, le frenchie affronte Ali Baghouz. Diffusé en direct sur Canal+ (prise d’antenne à 20h55), le combat devrait commencer vers 23h. Pour la première fois, Yoka (2-0) fera face à un véritable boxeur.

Entre 2011 et 2013, Baghouz (10-1-1) était ainsi très actif. Allant jusqu’à remprorter le titre de Champion de Belgique, il s’arrêtait ensuite pour quelques années. Il revenait en 2015 pour une victoire puis en mai 2017 pour une nouvelle win là-aussi. Ensuite, le Belge challengeait Martin Bakole Ilunga pour la ceinture continentale. On était le 11 novembre 2017 et Baghouz s’inclinait par KO dès le premier round. À peine un mois plus tard, il remonte déjà sur les rings. À 29 ans, il s’agit du combat le plus important de sa carrière. « Je ne m’avance pas sur le pronostic du combat. Je suis là pour gagner » a-t-il dit en Conférence de Presse

Tony Yoka vs. Ali Baghouz pesee

SUR LE MÊME SUJET :

Qualifié de « sportif people » par une partie de la presse, Tony Yoka aura quelques bouches à fermer. Vainqueur de ses deux premiers combats contre des adversaires de 4000e  zone, il faut une démonstration. Travis Clark avait le physique d’un vigile et était ouvrier sidérurgiste, Jonathan Rice était lui boxeur à mi-temps et ancien basketteur. Le premier a tenu un round et demi, le second a poussé le frenchie à la décision. Contre Baghouz, le champion olympique aura l’avantage physique. Il mesure ainsi 13 centimètres de plus (2m01 contre 1m88) et pèse 1.2 kilos de plus (108.2kg contre 107kg) que son adversaire.

Plus technique que la plupart des boxeurs de sa catégorie, Yoka comptera aussi sur son footwork pour faire flancher son adversaire. On devrait aussi voir, une fois n’est pas coutume, un Yoka plus entreprenant. Alors que le frenchie aime prendre le temps de rentrer dans ses combats, cela lui avait valu des critiques contre des adversaires de second rang. L’allonge devrait aussi être un obstacle à Baghouz, qui devra, pour espérer s’imposer, se montrer très agressif. N’ayant rien à perdre comme Clark et Rice, on peut toutefois estimer que cela sera trop juste pour espérer quoi que ce soit. Victoire de Yoka par KO au 3e round.

Vous pouvez écouter notre préview dans notre podcast audio (téléchargeable gratuitement) et dispo sur iTunes et Deezer également.

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.