Rampage Jackson en feu –  « J’étais Conor McNigga »

En vue du Bellator 175 et de son duel contre King Mo, Rampage Jackson fait la tournée des médias et il est en forme.

À 38 ans, Rampage Jackson (37-11) a tout connu du Pride à l’UFC jusqu’au Bellator aujourd’hui, la légende n’a jamais laissé les fans insensibles. Alors que sa carrière en MMA se rapproche lentement mais sûrement de la fin, il affronte le dangereux King Mo (20-6-1) en heavyweight. C’est la première fois depuis le 24 juin 2016 qu’il remonte dans la cage. Ce sera son ultime combat au Bellator.

Pour Yahoo Sports, il a parlé du duel qui l’attend face au lutteur, une revanche qui ne l’enchante pas plus que ça sur le plan du style. « Je me plains de cela, mais cela n’a rien à voir avec mon investissement. Cela montre juste combien je mets du cœur et combien d’émotions j’ai, parce que je pense que ces gars gâchent notre sport. Notre sport est devenu si populaire avec toute l’excitation générée par des gars comme Dan Henderson, Wanderlei Silva, Chuck Liddell, Vitor Belfort, Tito Ortiz. Tito était un lutteur, mais il t’emmenait au sol et te frappait en ground & pound. Ce sont ces gars qui ont fait de ce sport quelque chose de super populaire. » 

« Mais alors vous avez des gars comme King Mo et, avec tout le respect que je leur dois, Rashad Evans et DC (Daniel Cormier – NDLA), qui aiment faire des câlins. Vous entendez les gens se plaindre, et je ne veux pas me battre de cette façon. Je veux avoir des combats passionnants. Si nous demandons aux fans d’acheter des billets et de descendre s’asseoir et regarder des combats pendant des heures, ils doivent en avoir pour leur argent. »

Très excitant à voir combattre, Rampage n’a pas la langue dans sa poche non plus. Pour lui, il a d’ailleurs initié la mode du trashtalking : « J’étais le premier Conor. J’étais Conor McNigga. Il peut parler et dire ce qu’il veut et dire qu’il est là pour l’argent et personne n’ouvre la bouche ou ne dit quelque chose de négatif sur ce qu’il dit. J’ai fait les mêmes choses, mais tout le monde essayait de me calmer. »

En 2012, Rampage Jackson avait remporté le combat contre King Mo par décision unanime après 3 rounds. Cette fois en poids lourds, l’issue du duel pourrait changer ce vendredi soir.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC & more !
Photo By: Spike.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.