Le retour de Bielsa à l’OM, rêve ou réalité ?

La rumeur d’un retour d’el Loco à l’OM circule depuis le début de l’été et vient de prendre un nouveau tournant. Adulé par certains et détesté par d’autres, Bielsa ne laisse personne indifférent, décryptage avec un peu de recul de la rumeur qui a mis le feu à la Cannebière.

Évoquant déjà cette possibilité le 12 juillet, France Football a lâché ce lundi 22 août une petite bombe dans le monde du football français en annonçant « Gérard Lopez et Marcelo Bielsa à l’Olympique de Marseille, c’est fait !». Selon le célèbre magazine du groupe l’Equipe, la propriétaire Margarita Louis-Dreyfus aurait trouvé un accord avec l’homme d’affaires luxembourgeois Gérard Lopez (ancien propriétaire et président de l’écurie F1 Lotus) pour le rachat de l’Olympique de Marseille. Mais plus que cela, FF annonçait aussi que Lopez viendrait avec dans ses valises un certain Marcelo Bielsa et 6 joueurs choisis avec soins par le technicien argentin. De quoi faire rêver tous les supporters marseillais pour qui la saison à venir s’annonce bien morose. Mais voilà le rêve n’a pas duré, dans l’après-midi même, MLD a publié un communiqué via le site de l’OM, qualifiant la rumeur de « fantaisiste », et questionnant les raisons qui « ont poussé un média sérieux à publier des informations erronées et non vérifiées », le tout traduit en anglais (un message pour le fond d’investissement américain intéressé par le rachat du club ?). Interrogé sur la question, l’actuel entraîneur de l’OM, Franck Passi, dit ne pas avoir été contacté par Bielsa pour devenir son adjoint, alors qu’El Loco lui avait proposé de le suivre à la Lazio un peu plus tôt cet été. Pourtant, selon RMC, des sources proches de Gérard Lopez affirment être optimistes sur la possibilité d’un accord avec l’OM et confirment les discussions ayant eu lieu entre Bielsa et l’homme d’affaires. Lopez lui-même s’est exprimé, d’après l’Equipe il aurait nié tout accord écrit avec l’OM et avec Bielsa, sans pour autant démentir d’éventuelles négociations.

Tout amateur de Ligue 1 se rappelle de l’ère Bielsa, et la plupart des supporters marseillais en rêvent encore. Même si la love story entre l’Argentin et le club de la cannebière n’a duré qu’un an et n’a pas fini dans les meilleures conditions, beaucoup aimeraient revoir El Loco sur sa glacière au bord de la pelouse du Vélodrome. En effet, Bielsa avait quitté le club de manière soudaine le 8 août 2015 après la 1ère journée de la saison (que l’OM avait d’ailleurs perdue 1-0 face à Caen), à cause d’un « désaccord avec la direction », représentée à l’époque par Vincent Labrune et le directeur général Philippe Pérez. Après une saison 2014-2015 particulièrement folle, au cours duquel il y avait déjà eu quelques frictions, Bielsa déclare lors de son départ : « le travail en commun exige un minimum de confiance que nous n’avons plus », à cause notamment de litiges à propos du renouvellement de son contrat. Sa succession fut assurée par l’espagnol, et ex-star du Real de Madrid, Michel. La saison fut catastrophique pour l’OM qui termine à la 13ème position du classement. Le club étant aujourd’hui en chantier complet avec un changement de direction, d’entraîneur, et bientôt de propriétaire, beaucoup de supporters voient dans l’arrivée éventuelle du duo Lopez-Bielsa un renouveau possible.

La recette Bielsa, c’est un soupçon de génie pour trois brins de folie. Sa méthode est célèbre : un jeu très offensif, un pressing incessant et un goût pour le spectacle sans pareil, les matchs sont la plupart du temps un régal pour les yeux, mais pas toujours un succès. En effet, l’Argentin exige un travail physique gigantesque de la part de ses joueurs qui parfois ne tiennent pas sur la durée. Il refuse de jouer la défense même lorsque la logique le demanderait, et parfois cela lui joue des tours. Il a mené l’Argentine en finale de Copa America et l’Athletic Bilbao en finale de Ligue Europa sans jamais les gagner. Seules lignes à son palmarès d’entraîneur : 3 championnats d’Argentine, et 1 médaille d’or olympique en 2004 avec l’Albiceleste. Vêtu de son éternel survêtement, le technicien ne paye pas de mine, mais fait partie des plus grands experts du ballon rond, et est reconnu comme tel par ses pairs – Zidane par exemple était venu à la Commanderie observer sa méthode.

Son surnom, El Loco le dit lui-même « je le dois à mon comportement parfois extrême », et ce n’est pas peu dire. Le plus connu de ses coups de théâtre a eu lieu en février 1992, après une lourde défaite de son club du moment, les Newell’s Old Boys face à San Lorenzo (0-6). Des dizaines de supporters étaient venus s’en prendre à lui à son domicile, El Loco les a accueillis grenade à la main, le doigt sur la goupille, les supporters sont alors partis sans broncher. Autre anecdote, toujours aux Newell’s Old Boys, il emmène son équipe faire une mise au vert dans un lycée militaire ne comportant qu’un seul téléphone et déclare « j’ai dit à ma femme, qui est sur le point d’accoucher, d’appeler son père s’il se passait quoi que ce soit. Ce téléphone ne doit servir qu’en cas d’extrême urgence. ». Ou encore en 2004, après son départ de la sélection Argentine, il s’enferme seul pendant 3 mois dans un couvent, n’emportant avec lui que des livres sur le football. Le dernier en date, cet été : toujours très pointilleux et exigeant des garanties sur tout, Bielsa met un point d’honneur sur le recrutement. Alors qu’il avait donné son accord pour rejoindre la Lazio de Rome, il démissionne finalement avant même d’arriver en Italie, car le club n’aurait pas respecté les délais de recrutement de certains joueurs, établis au préalable. Autant dire que son départ soudain de l’OM en 2015 n’a rien d’inhabituel pour lui, mais depuis ce jour-là il affirmera avoir toujours le club dans son cœur et suit avec attention chacun de ses matchs, de quoi donner espoir de le voir un jour revenir enflammer les travées du Vélodrome, même si pour le moment cela tient plus du rêve que de la réalité… Affaire à suivre.

Par Tim

La Sueur

lasueur.com, votre média sportif et culturel.
Photo By: endeuxtouchesdeballe.blogs.francefootball.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.