Samir Faiddine Luke Shanks Cage Warriors

En main-event du Cage Warriors 114, le Français Samir Faiddine allait tenter une première défense de ceinture flyweight face à Luke Shanks.

Arrivé avec un bilan de 12-5 et deux victoires consécutives, Samir « Silverback » Faiddine combattait en main-event du Cage Warriors 114. Dans un événement à huis clos, le Frenchie faisait face à son challenger pour la ceinture flyweight : Luke Shanks (6-1).

Round 1 : N’ayant pas le succès escompté en striking, le Britannique tente la mise au sol au premier round : cette dernière est stoppée avec autorité par le champion. Le Français s’y essaye à son tour en single-leg, en vain. Touchant debout, mais sans créer de dommages, Faiddine change de niveau. Après un clinch contre la cage, c’est en sortie que le champion trouve la faille. Les deux hommes échangent ensuite en Anglaise… et Shanks se décide à changer de niveau, et parvient à la mise au sol. Pour finir le round, le challenger tente de travailler au sol avec des coudes courts. Et quelques hammer firsts.

Round 2 : Après quelques échanges debout, Shanks qui impose une certaine pression depuis la reprise, sécurise le double-legs… et réussit la mise au sol. S’il ne crée pas beaucoup de dommages, le challenger maintient Faiddine sur le dos. Après avoir immobilisé la jambe du Français, Shanks prend son temps et bascule vers une tentative de soumission. Si Samir s’en sort, le ground & pound pour finir le round est assez brutal.

Round 3 : Après deux bons rounds, Shanks a la confiance, mais Samir avance et touche puissamment en kicks. Suite à un bon mouvement de tête sur une offensive adverse, Faiddine place un joli crochet. Mettant à nouveau la pression contre la cage, le challenger réussit le takedown… et assène un violent ground & pound. Pour calmer la tempête, le champion parvient à mettre ses bras autour du dos adverse… C’est toutefois de courte durée… et le ground & pound reprend.

Round 4 : Samir Faiddine travaille en leg-kicks pour reprendre. Mené 3 rounds à rien, il doit finir le combat pour s’imposer. Malheureusement pour lui, il est encore pressé contre la cage, puis mis au sol. Comme lors des précédentes reprises, Shanks travaille, frappe et surtout score. En toute fin de round, le Français parvient à se relever et tente même un single-leg.

Round 5 : Mettant la pression debout, Shanks touche en Anglaise. Il change de niveau et essaye le takedown. Emmenant Faiddine contre la cage, il réussit ensuite la mise au sol tant recherchée… et reprend son travail. Malgré le sentiment d’urgence du Français dans la défense de takedown, le challenger a encore une fois réussi à l’emmener dans son monde. Victoire très logique de Luke Shanks par décision unanime : 50-41, 50-42, 50-45.

2 Commentaires

  1. Salut les gars, merci pour les infos ! Un petit mot sur le combat de Manon Fiorot (que j’ai découverte grâce à votre interview) à l’UAE Warrior 13, c’est possible ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here